Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret 2014 / Bienvenue aux ‘Masters’ de la régul’ en Belgique !‏


  • Publié le jeudi,04 septembre , 2014 á 10:45 | Dans la catégorie : Sport

    Par

  • Avec une septantaine de voitures au départ, réparties entre les catégories Legend 65 S, Legend 65 R et Legend 50, la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret s’apprête à renouer avec la tradition et l’authenticité ces vendredi 12 et samedi 13 septembre. Et au vu de la liste des engagés, c’est tout simplement aux ‘Masters’ de la régularité pour voitures historiques que l’on va assister. Les meilleurs spécialistes de la discipline ont en effet répondu présents, ce qui promet une lutte royale à tous les niveaux de classement…
    La soirée du vendredi ayant malheureusement été expurgée de ses populaires tests de régularité sur la piste karting de Spa-Francorchamps pour une raison qui n’incombe nullement à l’organisation, le coup d’envoi de la Coupe des Sources 2014 consistera donc en une boucle de routier pénalisant qui emmènera les équipages des catégories Legend 65 R et Legend 50 (de manière facultative) vers l’est de la province de Liège. Avec un départ et une arrivée au Campus du Circuit de Spa-Francorchamps. Quant aux concurrents en Legend 65 S, qui ne disputent que des tests de régularité sur des spéciales fermées, ils s’affronteront à deux reprises sur la piste de l’EMA, dans l’obscurité totale, ce qui devrait déjà assurer des écarts…
    « La journée du samedi sera toujours aussi intense, explique Pascal Collard, G.O. et fondateur de la Coupe des Sources. Quatre boucles de quatre spéciales figurent au menu des concurrents en Legend 65 S, à savoir l’Ecole de Maîtrise Automobile, mais de jour cette fois, Tiège avec le retour d’un vrai gué, Mont et Creppe. Quant aux équipages en Legend 65 R et Legend 50, ils disputeront ces spéciales sur routes fermées à trois reprises, avant d’entamer un secteur de nuit qui sera le juge de paix de l’épreuve, avec des passages dans des endroits inédits. Si, si ! Départ depuis le café ‘La Porallée’ à Sougné-Remouchamps, passage à la ‘Casba’ de Trasenster et retour à ‘La Porallée’. Il y aura un peu de fléché-métré, essentiellement pour des raisons de sécurité, mais 80% du parcours consistera en de la carte. Les spécialistes vont apprécier… »
    Autre particularité de l’édition 2014 de ce qui fut le premier rallye de régularité pour voitures du temps d’avant : l’abandon du système Tripy, au profit de contrôles horaires ‘humains’. « On va donc retrouver un vrai rallye et effectuer un retour aux fondamentaux de la discipline, poursuit Robert Vandevorst, responsable du parcours. Et à ‘La Porallée’, les copilotes iront pointer à l’intérieur du café, à l’ancienne ! »
    Le top du top…
    D’un point de vue sportif, comme annoncé, les équipages ‘quatre étoiles’ se bousculent au portillon en Legend 65 R, la catégorie des experts de la régularité. La lutte s’annonce donc acharnée entre Van Rompuy-Vanoverschelde (Jens) (Opel Ascona i2000), Reuter-Bernard (Porsche 914/6), Leyon-Moors (Ford Escort RS2000 MK1), Vanderspinnen-Vanoverschelde (Bjorn) (Ford Cortina GT), Van Peer-Chapa (BMW 2002 Tii), Delhez-Gully (Ford Escort RS2000 MK1), Closjans-Noelanders (BMW 2002 Tii), Dham-Lienne (Alfa Romeo GTV 2000), Deflandre-Albert (Porsche 911), Gonin-Lys (BMW 2002 Tii), etc. Au total, une quinzaine de concurrents s’affronteront dans cette catégorie à moyenne dite haute.
    Ils seront par contre une vingtaine en Legend 50, avec un peloton de tête qui devrait compter en son sein Simon-Chalsèche (Volvo PV544), Baugnée-Remion (MG B), Verhaert-De Winter (MG B GT), Lamotte-Polet (Lancia Fulvia 1600 HF), Dominiczak-Dominiczak (Triumph Dolomite Sprint), Verhelle-Thirionet (Ford Escort RS2000 MK2), Ninane-Simon (Opel Kadett 1600 S), Deplanck-Deplanck (Porsche 911 SC), etc.
    Comme l’an dernier, les concurrents en Legend 65 S ne s’affronteront que sur les quatre spéciales fermées, qu’ils parcourront à quatre reprises, en plus des deux passages sur la piste de l’EMA le vendredi soir. Le retour au domaine de Sol Cress est programmé sur le coup de 20h30. Et les artificiers ne manquent pas, avec De Spa-Carabin (Ford Escort RS1600 MK1), Mathy-Blaimont (Ford Escort RS2000 MK1), Buyse-Balanger (Ford Escort RS2000 MK2), Horgnies-Hayez (Porsche 911), Dauchat-Lemaire (Ford Escort RS2000 MK1), Wery-Guiot (BMW 2002), Malherbe-Dumortier (Porsche 911), Gluckmann-Gluckmann (Opel Manta A) et bien d’autres. Si les Ford Escort, Porsche 911 et autres BMW 2002 risquent de se battre pour la gagne, la liste des engagés est synonyme de belle variété, avec des Autobianchi, Volvo, Daf, Fiat (500 et 124 Spider), Mazda, Mitsubishi, et même une… Citroën 2CV 6, celle des inévitables Maréchal et Beaujean. Succès de curiosité assuré sur les spéciales !
    Signalons pour être complet qu’un podium sera une fois encore installé samedi devant les anciens thermes, à Spa, et que le Chandelier d’Or, célèbre taverne située juste en face, sera une autre ‘point show’ de cette Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret 2014, grâce à l’action « Bobeline ». A bon entendeur… (Communiqué / photos : Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Techno Classica Essen – Report au 24 juin
    Organisation – Comme bien des événements, ce splendide rendez-vous de la voiture ancienne qu’est le Techno Classica Essen est...
  • Opel, souvenirs partagés
    Qu’il est loin le temps où Opel nous faisait rêver avec ses sportives au label GT/E. Son Palmarès s’est...
  • Techno Classica Essen – BMW 628 CSi « prototyp »
    Voilà une bien curieuse BMW 628 CSi cabriolet. Jamais validée par l’usine, son vendeur la définit comme prototype, ce...
  • Techno Classica Essen – Prélude au passé
    Essen a deux grands « events » automobile, le Essen Motor Show – réservé au sport automobile sous toutes ses formes...
  • Les commentaires sont fermés.