Clio Cup Young Talent : top 10 pour Régis Gosselin


  • Publié le samedi,31 mai , 2014 á 7:24 | Dans la catégorie : Sport

    Par Patrick Hayot

  • Renault Clio Cup Young Talent - Régis Gosselin - Combes

    Régis Gosselin : un certain sens de l’attaque; un sens de l’attaque certain !

    Renault Clio Cup Benelux Logo 2014Que dire de la journée de Régis Gosselin ? Dans les faits, on ne peut que le féliciter pour ses chronos qui d’emblée l’ont mis dans le top 10.
    De même, sur une piste froide et où il était délicat de faire chauffer la gomme, son meilleur temps dans le premier partiel en dit long sur sa vitesse de pointe puisqu’il comprend la section depuis le ligne de départ jusqu’aux Combes. Portion hyper rapide et où l’audace et surtout la finesse du passage du Raidillon comptent pour beaucoup. Chapeau !
    Régis a donc la capacité d’être tout de suite dans le rythme, et comme disait son père : « Si il n’améliore pas après le 3ème chrono, c’est qu’il y a un problème ».
    Pour une première, et logiquement en phase d’apprentissage, le résultat est des plus révélateur. La concurrence l’a bien compris car, dans la première séance, il était en passe de réaliser le 3ème temps lorsqu’il se loupait au freinage de la chicane.
    Mais c’est un mal pour un bien car il a progressivement repoussé les limites. Qu’il les dépasse alors qu’il est en mesure de faire un excellent chrono est logique. Il apprend. Et dans le genre, ses rivaux vont lui donner une leçon dans la seconde joute.
    Dès le départ de celle-ci, le rythme est très rapide. Pas de round d’observation, mais plutôt une tentative d’entente au jeu de l’ « aspi ». Dans les échappements des Clio des Bleekemolen, sa présence sera interprétée comme une attaque. Pour mettre fin à cette menace, les deux Néerlandais ont joué les fourbes en donnant des coups de freins afin de casser la vitesse de pointe acquise par Régis. Pas très fairplay, mais de bonne guerre.
    Surpris, décontenancé, il finira rapidement par enchainer les tours tout seul. Son chrono étant pratiquement le même que celui de la première, il n’a pas à rougir de sa prestation. Il n’a pas non plus à se prendre la tête par rapport à ce qu’il a vécu et vu en piste.
    La qualification sera l’heure de vérité pour tous et si on se doute que les duos, voire trios se formeront pour la tentative de décrocher la pole, c’est à lui de prouver que vitesse et précipitation sont deux choses différentes.
    Un top 10 est déjà très bien. Un top 5 serai mieux… Mais quelque soit le cas, en course, l’aspiration entre les concurrents, complice ou pas, sera effective. Alors même englué dans le paquet, il a toutes ses chances de nous faire un très bon résultat. Rester dans le top 10 serait déjà très bien. Faire mieux n’est que du bonheur.
    La seule chose à s’inquiéter, c’est le comportement des uns et des autres. Un petit coup de pare-chocs au bon moment et… hop !
    Mais Joost Custers, manager de Clio Cup Benelux, veille au grain… On en reparlera.
    En attendant, place à la qualification à 11h25 et surtout à la première course en toute d’après-midi (17h00). De venir aussi admirer les autres courses que sont les NEC (North European Central) 1.6 et 2.0 ainsi que les Formule FR 3.5, monoplaces de l’anti-chambre de la F1.

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Régis Gosselin sélectionné par Audi Sport !
    On l’a déjà souligné dans nos colonnes, Régis Gosselin est bien entouré et Dieu sait que sa compte énormément...
  • Clio Cup Benelux : Fin de saison haute en couleurs, Régis Gosselin champion de Belgique
    Depuis seulement 4 mois, le jeune pilote belge Régis Gosselin porte haut les couleurs nationales belges sur sa Clio...
  • Clio Cup Benelux-Zandvoort : Gosselin… avec les honneurs
    Après une première course bien difficile, Régis Gosselin s’est remis en question. Il a aussi modifié quelque peu ses...
  • Clio Cup Benelux-Zandvoort : Chauffe Marcel
    Dans sa lutte pour le titre en Junior, Régis Gosselin se devait d’être devant Loris Hezemans su la grille...
  • Les commentaires sont fermés.