BRC 8.9 East Belgian Rally : Cédric Cherain vise la victoire


  • Publié le vendredi,25 septembre , 2015 á 7:42 | Dans la catégorie : BRC, Citroën, DS, Škoda, Sport

    Par

  • Plus jeune épreuve du Championnat de Belgique des Rallyes, l’East Belgian Rally propose un parcours qui a rapidement acquis ses lettres de noblesse. Le relief, l’étroitesse et la fluidité des spéciales ont d’emblée séduit les pilotes qui savent faire la différence par leur pilotage et leur gros cœur. Cédric Cherain, deuxième l’an dernier, et Vincent Verschueren, les deux pilotes qui s’aligneront au départ sur des DS 3 R5, sont de ceux-là. On peut donc attendre d’eux qu’ils animent la tête de la course dans les cantons de l’Est.
    Vainqueur du Rallye de Wallonie, Cédric Cherain est impatient de retrouver sa DS 3 R5 couvée par le team italien D-Max. L’East Belgian Rally est en effet une de ses épreuves préférées. L’an dernier, il avait été le meilleur en R5, ne devant s’incliner que derrière la WRC d’usine de Thierry Neuville. C’est dire s’il aborde le rendez-vous de Saint-Vith avec ambition…
    « Il est clair que mon objectif est d’ajouter mon nom au remarquable palmarès de l’East Belgian Rally, » avoue le citoyen de Nessonvaux. « Mais je ne vendrai surtout pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Le plateau de cette édition 2015 est particulièrement relevé, avec notamment trois WRC et cinq autres R5. Au vu des dernières courses, je me méfierai davantage de Chris Van Woensel que de Freddy Loix. Sur un parcours aussi rapide que celui des environs de Saint-Vith, il faut disposer d’un excellent châssis et avoir une totale confiance dans son train avant. Si je peux retrouver une voiture telle que la DS 3 était réglée pour la deuxième journée du Spa Rally, je devrais pouvoir réaliser de belles choses. Nous n’avons pas prévu de séance d’essais mais le ‘shakedown’ propose une belle spéciale de 6 km que nous pourrons utiliser pendant 5 heures. Cela devrait me permettre de parcourir une cinquantaine de kilomètres. C’est suffisant pour déterminer une bonne base. On verra après la première boucle ce qu’il en est exactement. »
    Actuellement sixième au championnat, Cédric Cherain espère par ailleurs compléter le tir groupé des pilotes DS derrière Freddy Loix. Mais Vincent Verschueren est bien installé à la 3ème place et brigue le titre de vice-champion actuellement « détenu » par Guillaume Dilley. Verschueren est en tout cas confiant après ses prestations lors de ses dernières courses.
    « Avant mon abandon à l’Omloop van Vlaanderen, j’ai signé d’excellents chronos au niveau des meilleurs, et même deux meilleurs temps. Le week-end dernier, j’ai aussi participé au Rallysprint d’Oudenaarde, qui se déroulait dans mon jardin. Je m’y suis montré le plus rapide dans trois des quatre spéciales face à une concurrence très relevée bien que cette nouvelle épreuve n’était que de niveau régional. Bien entendu, le style de terrain sera tout différent à l’East Belgian Rally. Mais ma DS 3 fonctionne parfaitement et je me sens vraiment à l’aise à son volant. L’opposition sera de taille mais je veux montrer que j’ai ma place parmi les meilleurs de ce Championnat de Belgique 2015. »
    Si sa deuxième position au championnat relevait de l’utopie en début d’année, Guillaume Dilley est aujourd’hui bien décidé à défendre chèrement son titre virtuel de vice-champion. A Roulers, avec sa petite DS 3 R3 Max, il a encore réalisé la meilleure opération derrière Freddy Loix. Si bien qu’il reste le dernier adversaire de ce dernier dans la course au titre.
    « Je ne me fais toutefois pas d’illusions, » tempère le Brabançon. « Mes chances ne sont que purement mathématiques et absolument utopiques. En revanche, je veux défendre ma position de vice-champion. A Saint-Vith, ce ne sera pas facile. Le plateau est tellement relevé qu’il sera a priori difficile de terminer dans le Top 10. Je veux par contre remporter une nouvelle victoire en deux roues motrices et en R3, pour aider DS à rester en tête du Championnat des Marques. J’aime le parcours très naturel et très rapide de l’East Belgian Rally. S’il fait sec comme prévu, nous pouvons réaliser de belles choses avec notre traction. »
    Pour s’imposer dans la catégorie RC3, Guillaume devra battre notamment les autres DS 3 R3 Max de deux Luxembourgeois, Hugo Arellano, vu brièvement à Roulers, et Charel Arendt. Habitué cette année du DS 3 Trophy allemand, le jeune Anthony Dovifat visera quant à lui la victoire en R1 avec Alexandre Peeters à sa droite.  (communiqué BRC / photo P Hayot – auto-center.be)BRC 2015 - Rallye de Wallonie - D Mak Racing - Cédric Cherain - André Leyh - DS 3 R5 - crédit photo : P Hayot - auto-center.be -

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • WRC 4.14 – Neuville le rescapé !
    Rallye de France – Tour de Corse – Jour 3 – Pour la troisième fois, Thierry Neuville et Nicolas...
  • WRC Rallye Monte-Carlo – Meeke… pour se donner des envies
    WRC 1.14 – Shakedown – Avec ses 3.350 m, on ne peut pas vraiment dire que cet « échauffement » soit...
  • Legend Boucles – Hirvonen et Neuville au sommet d’un somptueuse affiche
    Legend – Douze mois après le premier succès d’un équipage étranger, avec les Français Bryan Bouffier et Jean-Luc Alnet,...
  • BMA et… THX Racing attendent leur Polo R5
    Teams info – Bonne nouvelle annoncée par Volkswagen Motorsport qui va fournir, après sélection, ses premières Polo R5 notamment...
  • Les commentaires sont fermés.