BRC 8.9 East Belgian Rally : Benoît Allart dans le rythme des meilleurs


  • Publié le lundi,28 septembre , 2015 á 6:14 | Dans la catégorie : BRC, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • L’East Belgian Rally avait plutôt bien débuté pour Benoît Allart et Théo Surson puisqu’ils se battaient pour le podium face aux nombreuses WRC et R5 très bien conduites. Si le pilote commettait ensuite une petite erreur l’éloignant du trio de tête, ce sont finalement des soucis de direction qui le contraignait à son premier abandon mécanique de la saison.
    Sur les routes très naturelles de la région germanophone du pays, le talent du pilote peut réellement s’exprimer. Et dans ces conditions, Benoît Allart a répondu présent avec la Skoda Fabia WRC-RSR : « C’est déjà la cinquième fois que je me retrouvais au départ de cette épreuve que j’apprécie mais que j’ai toujours du mal à assimiler. Néanmoins, mon ancienne monture n’avait rien à voir avec la WRC ou les voitures de la concurrence. J’avais toujours l’impression de ne pas être fort dans le coup mais au volant de la Fabia, je me suis rendu compte que ce n’était pas vraiment le cas. D’entrée de jeu, on a signé le deuxième temps, nous sommes ensuite restés en contact avec le peloton de tête et on pouvait prétendre au podium. »
    A la mi-rallye, le duo Allart-Surson signait même son premier scratch dans la sixième spéciale, revenant à moins de quatre secondes du futur vainqueur, Hermen Kobus. Malheureusement, dans la suivante, un excès d’optimisme rappelait à l’ordre l’équipage : « J’ai essayé de hausser le ton par rapport aux autres parcours de la saison que je découvrais. Malheureusement, j’ai commis deux erreurs, ce qui n’est pas dans mes habitudes. Si la première était sans conséquence au niveau du chrono, la deuxième nous a fait perdre le contact avec le podium puisque nous y avons perdu une bonne trentaine de secondes. » Quatrième et toujours premier en WRC, l’équipage espérait donc le rester jusqu’au bout mais la Skoda de « Fastben » rencontrait un rare souci mécanique : « Dans un enchaînement très rapide, un élément de direction a cassé, rendant cette dernière très dure et nous contraignant à l’abandon. »
    En vue du futur Rallye du Condroz (6 au 8 novembre), Benoît et Théo retiennent le positif et leur excellent rythme : « Ce n’était pas encore celui du Rallye de Wallonie mais il était encore un cran au-dessus des autres épreuves que nous découvrions en BRC. Sans mes deux erreurs, la victoire était même peut-être envisageable. Maintenant, un rallye reste long et il faut d’abord voir l’arrivée. C’est un peu frustrant d’abandonner pour des raisons mécaniques mais c’est la dure loi du sport automobile. » Avant la finale du championnat belge des rallyes, Benoît et Théo retrouveront la Skoda Fabia WRC-RSR 001 au Rallye de Mettet (24 et 25 octobre) pour parfaire leur préparation. (Communiqué Rent Speed Racing – A Peeters / photos Q Champion)

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Hyundai divulgue les prix du SUV Kona
    Nouveauté – Tarif Belgique / Luxembourg – Impossible d’ignorer un segment aussi porteur que celui des SUV polyvalents. Celui-ci...
  • Emil Frey va reprendre 6 concessions Porsche en Belgique
    Économie – Nous sommes beaucoup à connaître Emil Frey via la participation de sa Jaguar G3 en Blancpain Endurance...
  • Belgique – La Flandre généralise le 70 km/h
    Code de la route – Cela s’est fait progressivement, mais depuis ce 1er janvier 2017, la Flandre généralise sur...
  • Une 3ème place pour clôturer la saison de Freddy Loix et Johan Gitsels
    Team info – BRC 8.9 East Belgian Rally – Škoda remporte le titre Constructeurs grâce à la fiabilité et...
  • Les commentaires sont fermés.