BRC 5.9 Sezoensrally – Verschueren en mode confirmation, Princen en mode affirmation


  • Publié le jeudi,18 mai , 2017 á 8:06 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Rallye, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • 41ème édition – Si ce n’était la péripétie du classement du Spa Rally, une véritable épine dans le pied du BRC, le championnat des rallyes serait des plus sereins à vivre. Heureusement, sur la forme, le nombre de vainqueurs différents lui donne une saveur bien agréable d’une diversité que l’on avait plus connue depuis bien longtemps.
    C’est que nous en sommes déjà à la mi-saison et c’est désormais maintenant que les acteurs principaux, déclarés ou non à la victoire, se doivent de confirmer ou affirmer leurs prétentions.
    Le premier d’entre eux est… Vincent Verschueren. Déjà proche de la victoire l’an dernier, il vient enfin de décrocher la timbale en remportant brillamment le TAC Rally face à… Kris Princen à qui il a admirablement tenu tête.
    La malchance de la crevaison du Wallonie doit maintenant être digérée et vu la motivation qu’il avait pour venir décrocher la dernière marche du podium à Jambes, on  peut clairement lui attribuer la cote de favori pour cette 5ème épreuve.
    Souvent devant l’an dernier, mais d’une malchance qui lui collait aux pare-chocs, Kris Princen subissait cependant la loi, comme tous les autres, de Freddy Loix. Le changement de monture n’a pourtant pas démontré la même domination dans le chef de Princen alors qu’il en a repris une Skoda Fabia comme étant la référence en R5. Pour l’instant, sa seule victoire au volant de ce bolide est celle acquise à l’Haspengouw lors de l’ouverture du championnat. Depuis, un abandon, une 2ème place et une absence !
    Sauf… Qu’il faut savoir l’exploiter. Que Princen en ait la capacité ne fait aucun doute. C’est dans la manière de la piloter qu’il y a un « blème ». De génération dite « moderne », on ne tire pas la quintessence d’une R5 comme jadis. Pas faute à la puissance, mais faute à un châssis qui, si il aseptise les sensations, il repousse les limites et surtout le mode d’exploitation. Une R5 se pilote au cordeau, propre et sans fioritures pour la placer en entrée de courbe et ressortir avec une constance dans la puissance et la trajectoire. Eh oui, c’est pratiquement un pilotage circuit !
    Les jeunes l’ont bien compris, eux qui sont habitués à leur propre voiture du quotidien qui est du même canevas. C’est ainsi que l’on comprend bien mieux les performances de gars comme Dilley, De Mévius, Fernélemont, Gossens… Preuve en est le tout récent Wallonie. Les jeunes poussent forts et n’ont aucun respect pour la vieille garde. Tant mieux ! Même si certains ne seront pas là ce samedi.
    Comme premier outsider, on ne peut passer sous silence Benoît Allart. Il a un bon coup à jouer aussi bien pour la podium final que pour le championnat si il fait un « solide » rallye. En tout cas, le pilotage de la Skoda Fabia R5 devrait de plus en plus le réjouir, lui qui débuta par le karting et le circuit.
    En deux ans, Kris Princen n’a rien perdu de son talent et de ses capacités, mais le comparatif, même si il y a eu en son temps des évolutions technologiques d’un côté et peu de l’autre, est interpellant. Si on se base sur l’usage de la Peugeot 208 T16, on voit que Abbring, nettement plus jeune, en tire des résultats plus que probants cette année. Sa récente victoire au Wallonie n’est pas un hasard. N’oublions pas qu’il était devant Kris au Spa Rally. Dans le même temps, le passage à la Skoda ne donne pas le même résultat qu’à l’époque de « Fast Freddy ».
    Reste que pour aller chercher le dernier carat, une R5, comme une WRC, une S2000 ou autre, exige quand même une compétence d’équilibriste et d’audace que l’on définit souvent comme le talent.
    Voilà pourquoi Verschueren est notre favori et que Princen se doit de voir la suite de sa saison autrement. Voilà pourquoi aussi, Verschueren se doit de confirmer, Princen de confirmer !
    L’occasion est belle pour l’un et pour l’autre puisque, il roule en circuit (tiens, tiens), Kevin Abbring sera absent et donc pas de Peugeot de l’importateur au départ.
    Comparaison n’et pas raison. Vrai, mais c’est à l’heure actuelle, un constat.
    Un constat qui va prendre une autre valeur car à Bocholt, centre du Sezoensrally, le RT Moustache a revu partiellement son parcours. Ainsi, la spéciale de Gerdingen se disputera en sens inverse de l’an dernier et, fin du fin, une toute nouvelle spéciale fait son apparition du côté de Peer. Une spéciale difficile selon Kris Princen, qui portera ce samedi le n°1: « Au début de ma carrière, j’ai roulé sur une spéciale tracée à Peer. Pendant les reconnaissances, j’ai reconnu certains endroits. C’est une spéciale difficile avec de nombreux changements de rythme et quelques portions sur terre très rapides, où il faut être en confiance afin de freiner le plus tard possible. »
    Dès lors, il sera intéressant de voir les débuts en BRC sur la Skoda Fabia R5 officielle de Achiel Boxoen. En effet, Skoda Import a choisi d’initier un nouveau projet en lançant un jeune. Très décrié sur ce choix, Achiel est le fils de, Skoda assume et avec Freddy Loix dans le rôle du coach, il y a un environnement professionnel. On se doit de le respecter, mais aussi d’attendre la fin de saison pour voir si c’était le bon. Ne pas craquer sous la pression, ne pas vouloir en faire des « tonnes »… Tel devrait être la consigne du week-end pour Boxoen.
    Mais le spectacle sera à tous les niveaux puisque, au-delà de toutes ces R5, l’épreuve accueillera aussi d’autres 4×4 performantes, comme les Mitsubishi Lancer de Jonas Langenakens, Jimmy D’hondt et Martin van Iersel. Sans oublier évidemment les BMW de la M Cup, emmenées par le champion en titre, Franky Boulat. Il affrontera le Néerlandais Wim Muilwijk, mais aussi Patrick Diels et Bert Truyens. Show assuré!
    Sans compter les troublions du top 10 que peuvent viser Johan Dekens qui présentera aussi à Bocholt sa nouvelle Porsche 997 GT3. mais aussi Robby Moers (idem) et Darrel Taylor (idem).
    Au niveau des tractions avant, le Néerlandais Michiel Becx sera de retour sur une DS 3 R3T. Une belle référence pour les acteurs du Junior BRC. Et n’oublions évidemment pas Phil Nijs (70 ans), qui sera de la partie sur une Subaru Impreza avec à sa droite son fils Danny.
    Sûr qu’avec 146 équipages inscrits, on ne va pas s’ennuyer du côté de Bocholt !
    Source BRC
    BRC, TAC Rally 2017, 2ème, Princen / Katsers, Skoda Fabia R5 (RC2 R5), photo ©2017 Juha Bos,
    Photos BRC
    Timing
    ES
    Championnat
    km
    h
    ES 1 De Hees 1BRC + CRI + REG6,8207:58
    ES 2 Veldhoven 1BRC + CRI + REG10,5708:12
    ES 3 Peer 1BRC + CRI + REG16,0408:57
    Regroup 1 – Markt Peer (20 min)09:17
    ES 4 Gerdingen 1BRC + CRI + REG13,1510:25
    ES 5 Steenberg 1BRC + CRI + REG7,6210:47
    Regroup 2 – Bree Vrijhof (14 min)11:01
    ES 6 De Hees 2BRC + CRI + REG6,8212:26
    ES 7 Veldhoven 2BRC + CRI + REG10,5712:40
    ES 8 Peer 2BRC + CRI + REG16,0413:25
    Regroup 3 – Markt Peer (20 min)13:45
    ES 9 Gerdingen 2BRC + CRI + REG13,1514:53
    ES 10 Steenberg 2BRC + CRI + REG7,6215:15
    Regroup 4 – Bree Vrijhof (14 min)15:29
    ES 11 De Hees 3BRC6,8216:54
    ES 12 Veldhoven 3BRC10,5717:08
    ES 13 Peer 3BRC16,0417:53
    Regroup 5 – Markt Peer (20 min)18:13
    ES 14 Gerdingen 3BRC13,1519:21
    ES 15 Steenberg 3BRC7,6219:43
    Podium20:28

    , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Achiel Boxoen : « Nous nous sommes amusés »
    Team info – East Belgian Rally – Après leur magnifique quatrième place lors de l’Omloop van Vlaanderen, Achiel Boxoen...
  • BRC 7.9 Omloop van Vlaanderen – Une affaire en or pour Vincent Verschueren
    Disputée ce week-end, la 58e édition du ConXioN Omloop van Vlaanderen marquait le début de la phase finale du...
  • BRC 7.9 Omloop van Vlaanderen : « Essayer de repousser mes limites »
    Team info – Ce week-end à Roulers, sera donné le coup d’envoi de la seconde moitié de la saison...
  • BRC 7.9 Omloop van Vlaanderen – Le sprint final est lancé pour les candidats au titre
    Preview – Sur le plan sportif, la 58e édition du ConXioN Omloop van Vlaanderen présente une innovation avec la...
  • Les commentaires sont fermés.