BRC 5.9 Sezoensrally – Retour gagnant pour Kris Princen


  • Publié le lundi,22 mai , 2017 á 7:25 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Peugeot, Rallye, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • 41ème édition – Si il est vrai que l’on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres, force est de reconnaître que le peloton du BRC a été décimé tout au long de l’unique journée de course. Les faits sont là et avec 25 abandons et 29 « survivants », ne doit-on pas considérer le Sezoensrally comme l’épreuve la plus cassante du championnat ? L’enfer serait donc à Bocholt ?
    Mais vu le déroulement des évènements, on ne demanda qu’à revivre ça car, à l’entame de la dernière spéciale, l’écart entre Vincent Verschueren, solide leader malgré tout, et Kris Princen n’était que de 2,5s !
    Dire que depuis le début de l’épreuve, celui-ci n’a culminé à son maximum qu’à 5s avec un avantage constant à Verschueren. Il aura donc fallu d’une malheureuse pierre pour détruire le train avant de la Skoda du leader et de le forcer à l’abandon. Il y aura cru jusqu’au moment où, coupant peut-être un peu trop, Verschueren ne voyait suite à la violence du choc, l’amortisseur avant traverser le capot de son bolide !
    Son rival l’évitera parce qu’il l’avait vue reconnaissance et passera l’écueil en se décalant légèrement. C’est ainsi que Kris Princen, qui a reconnu la grande valeur de pilotage de Vincent, effectuait un retour gagnant en championnat de de faire la bonne opération du week-end puisqu’il revient ainsi à 8 points de celui-ci.
    « Cette victoire fait vraiment du bien car nous nous sommes battus toute la journée », reconnaissait Kris Princen. « Pendant tout le rallye, nous avons roulé le couteau entre les dents. Cette fois, la chance était de notre côté. Avant cette spéciale de Peer, j’avais réduit mon écart. Nous savions tous les deux que nous allions attaquer au maximum dans cette spéciale encore. Dans mes notes, j’avais pour indication de ne pas couper dans ce virage à gauche. Je savais qu’il y avait une pierre. La lutte pour le titre est relancée. »
    Comme quoi, l’expérience est importante à Bocholt puisque le novice Achiel Boxoen (Skoda officielle) et Benoît Allart (Skoda) qui y roulait pour la 2ème fois, se faisaient eux aussi piéger par ce roc. Le premier cassait sa suspension et en restait là, le second sa direction. Et ce n’est que par miracle qu’il a su rejoindre le parc d’arrivée, ne perdant finalement qu’une place au général en terminant 5ème.
    Le duel à la seconde entre Verschueren et Princen a quelque peu éclipsé le résultat de Polle Geussens. Dans son « jardin », il a fait preuve d’une certaine évidence en ne tentant pas d’aller chercher le duo de tête. Il n’y serait pas parvenu car il a encore beaucoup à apprendre de la Fiesta R5 dont il a pris le volant en ce début d’année. Mais entre sagesse et bel apprentissage, il a néanmoins réussit le joli coup de terminer sur le podium. Au départ de la dernière spéciale, il s’agissait de la 3ème… À l’arrivée, elle s’est commuée en second suite au retrait du leader et de signer ainsi son meilleur résultat en Championnat de Belgique.
    Moins en verve cette année, c’était sa 3ème participation, l’Irlandais Stephen Wright héritait quant à lui de la dernière marche du podium suite au retrait de Verschueren et le retard encaissé par Allart.
    Le Marchois a perdu beaucoup dans ce fait de course puisque Jonas Langenakens terminait 4ème au volant de sa Mitsubishi Lancer Evo X.
    Si ce n’est le cadre et la volonté de bien faire, très bien faire même, Guillaume de Mevius aura fait forte impression à Bocholt. Réalisant un sans-faute, il place la Peugeot 208 R2 du RACB National Team à une très belle 6ème place du général. Il fait la razzia sur tout ce qu’il pouvait prendre, à savoir : le leadership de la Junior Cup, la catégorie R2 et le titre honorifique de Junior Award. Que demander de plus ?
    De la concurrence tout simplement car avec une avance de pas moins de 4’14 » sur Jelle Vermeire, on ne peut vraiment pas dire qu’il y a eu bagarre.
    En M-Cup, la course a été dominée de bout en bout par Wim Muilwijk. Après avoir tapé une bordure, Franky Boulat, le leader du classement, devait se contenter de la 4e place derrière Bert Truyens et Tom Ceuppens.
    En Historic, le spécialiste local Gunther Monnens s’est montré intraitable avec son Escort. Le duel face à Robert Droogmans n’a jamais eu lieu puisque ce dernier devait renoncer dès la deuxième spéciale après un bris d’embrayage. La deuxième place en Historic revenait à Robin Maes devant Dirk Deveux. Guino Kenis et Tom Van Rompuy devaient garer prématurément leur BMW M3.
    Source BRC


    Photos ©2017 BRC J Bos
    Résultat final BRC (29 classés)
    Pos
    Équipage
    Nat
    Véhicule
    Cat
    Écart
    11K.Princen / P.KaspersBEL/BELSkoda Fabia R5RC2
    28P.Geusens / F.CuvelierBEL/BELFord Fiesta R5RC2+1:13.82
    311S.Wright / E.SmeetsIRL/BELFord Fiesta R5RC2+2:53.99
    415J.Langenakens / K.DelvauxBEL/BELMitsubishi Lancer Evo XRC1+3:39.93
    52B.Allart / K.FernandezBEL/BELSkoda Fabia R5RC2+4:17.29
    642G.De Mevius / L.LoukaBEL/BELPeugeot 208 R2RC4+10:23.87
    726W.Muilwijk / N.MuilwijkNLD/NLDBMW M3 E46NCM+10:54.45
    817S.Vanbellingen / D.VanrijkelenBEL/BELMitsubishi Lancer Evo XRC2+11:11.12
    929G.Monnens / K.DeclerckBEL/BELFord EscortHC3+12:02.81
    1024B.Truyens / M.WillekensBEL/BELBMW E36NCM+12:33.89
    1149M.Becx / E.KuijpersNLD/NLDCitroën DS3 R3 MaxRC3+12:39.65
    1231R.Maes / J.Van DammeBEL/BELBMW M3 E30HC4+12:47.16
    1332D.Deveux / K.D`alleineBEL/BELFord Escort MK IIPTN+13:51.54
    1427T.Ceuppens / F.WernerBEL/BELBMW 130NCM+14:01.27
    1523F.Boulat / P.De BusserBEL/BELBMW E36 M3NCM+14:05.10
    1619J.Vermeire / S.BruyneelBEL/BELFord FiestaRC4+14:09.78
    1730S.Prinzie / S.VermeulenBEL/BELOpel Ascona 400PTN+15:15.19
    1836X.Lannoo / F.MaesBEL/BELSubaru Impreza STIRC2+17:52.85
    1947J.Maes / S.VerhaegheBEL/BELOpel AsconaNCM+19:41.90
    2028J.Vandenberghe / C.De SmetBEL/BELBMW E36NCM+20:46.08
    2155N.Degroot / K.DardenneBEL/BELSubaru ImprezaNCM+20:47.74
    2220S.Pacolet / C.BaetenBEL/BELFord FiestaRC4+25:17.66
    2358J.Muylle / D.DeprezBEL/BELCitroën C2 VTSNCM+27:44.09
    2444C.De Leeuw / H.Pieter VanBEL/BELOpel Ascona APTN+27:58.52
    2554P.Nijs / D.NijsBEL/BELSubaru Impreza WRXRC2+29:09.10
    2662D.Vermeersch / E.De BievreBEL/BELFiat 124 Spider GTPTN+31:41.35
    2752P.Van Der Heijden / J.SchopNLD/NLDPeugeot 208RC4+33:10.08
    2857B.Verlinde / M.VandemoorteleBEL/BELVW GolfPTN+33:15.51
    2961J.Lapeire / S.BekaertBEL/BELToyota Celica GT4HC4+40:21.06

    , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Achiel Boxoen : « Nous nous sommes amusés »
    Team info – East Belgian Rally – Après leur magnifique quatrième place lors de l’Omloop van Vlaanderen, Achiel Boxoen...
  • BRC 7.9 Omloop van Vlaanderen – Une affaire en or pour Vincent Verschueren
    Disputée ce week-end, la 58e édition du ConXioN Omloop van Vlaanderen marquait le début de la phase finale du...
  • BRC 7.9 Omloop van Vlaanderen : « Essayer de repousser mes limites »
    Team info – Ce week-end à Roulers, sera donné le coup d’envoi de la seconde moitié de la saison...
  • BRC 7.9 Omloop van Vlaanderen – Le sprint final est lancé pour les candidats au titre
    Preview – Sur le plan sportif, la 58e édition du ConXioN Omloop van Vlaanderen présente une innovation avec la...
  • Les commentaires sont fermés.