BRC 4.9 – Rallye de Wallonie – François Duval : « Le plaisir avant tout ! »


  • Publié le samedi,02 avril , 2016 á 10:15 | Dans la catégorie : BRC, Sport

    Par

  • Six semaines après leur victoire en Historic au Spa Rally, François Duval et Anthony Bourdeaud’hui seront au départ du Rallye de Wallonie, qui se tiendra dans la région de Namur du 29 avril au 1er mai. Mais cette fois, la Ford Escort MK2 sera remplacée par une Citroën DS3 R5 de la toute dernière génération. Objectif : un podium, mais surtout un maximum de plaisir !
    François Duval au départ d’une épreuve du Championnat de Belgique des Rallyes avec une voiture capable de revendiquer la victoire, cela n’était plus arrivé depuis 2013, lorsque le pilote de Cul-des-Sarts avait aligné une Mini WRC au Rallye de Wallonie. Trois ans plus tard, c’est de nouveau dans la région de Namur que François – copiloté cette fois par son ami Anthony Bourdeaud’hui – renouera avec la compétition nationale en version moderne. « Et j’aurai en outre le plaisir de le faire avec une voiture de la toute dernière génération ! », se réjouit le pilote Gordon Finest Beers. « Plusieurs projets avaient été envisagés, mais lorsque celui-ci s’est présenté, juste après le Spa Rally, je n’ai pas hésité longtemps. Je piloterai une voiture de la catégorie R5 et je pourrai donc me battre à armes plus ou moins égales avec les meilleurs pilotes du Championnat de Belgique. »
    C’est en l’occurrence une Citroën, marque avec laquelle il avait été le premier Belge à remporter une épreuve du mondial des rallyes (l’Australie 2005), que François se présentera au départ du 33e Rallye de Wallonie. « Je disposerai en effet de la DS3 R5 d’Armand Fumal, qui est préparée par le Burton Racing », précise François. « Je voudrais remercier nos partenaires dans cette opération et tout particulièrement Caren Burton, les organisateurs namurois, Night and Day, Pirelli, Géothermie Wallonie, DSP Automotive et, bien sûr, mon fidèle sponsor Gordon Finest Beers. Et puis, un immense merci à mon ami « Tonin », qui s’est démené pour mettre sur pied ce beau projet ! »
    Aux côtés de « Phénoménal Duval », Anthony Bourdeaud’hui s’apprête à réaliser un rêve. « J’ai déjà souvent roulé avec François en Historic et nous avons pris part à un rallye en Italie l’an dernier, mais me retrouver au départ du Wallonie à droite de François et avec une voiture de pointe, c’est quelque chose que je vais savourer », avoue-t-il. « Ce sera ma première participation à cette épreuve pour laquelle j’ai toujours eu un penchant particulier… J’espère en profiter un maximum et que le bilan final sera à la hauteur ! »
    François et Anthony seront en tout cas placés dans les meilleures conditions possibles. « Nous devons évidemment composer avec les budgets dont nous disposons, mais nous aurons au préalable au moins une séance d’essais, peut-être même deux », explique Caren Burton, le patron du Burton Racing. « François pourra ainsi tester la gamme des pneus Pirelli et il arrivera aussi bien préparé que possible au départ du rallye. Nous sommes en tout cas très heureux de cette collaboration ! Je connais François depuis très longtemps puisque nous roulions en karting l’un contre l’autre il y a une vingtaine d’années. Réaliser ce one-shot, en parallèle du programme de Guillaume Dilley, est évidemment une bonne chose pour notre équipe. Je suis sûr que François a toujours une pointe de vitesse très aiguisée… »
    Et on en vient forcément à la question qui est sur toutes les lèvres : François Duval pourra-t-il, dès son retour, se battre pour la victoire ? « Franchement, je ne crois pas », tempère d’emblée « Obélix ». « Je ne vais pas arriver et être directement dans le rythme de Freddy Loix ou de Kris Princen, qui sont tous les deux très affûtés. J’ai appris que Freddy roule énormément… Or, c’est justement le manque de roulage qui risque de me pénaliser le plus. Mais peu importe… Je vais là-bas avant tout pour le plaisir ! C’est un rallye proche de chez moi, l’organisateur est sympa et je suis surtout très heureux de pouvoir faire plaisir à mes supporters, qui sont – paraît-il – encore très nombreux. J’espère leur donner du plaisir, en prendre un maximum et, si tout se met bien, terminer sur le podium final. J’en serais déjà très heureux ! »
    Rendez-vous donc à Jambes le vendredi 29 avril pour une épreuve programmée sur trois jours avec, dès le vendredi, un double passage sur la spéciale show de la Citadelle de Namur ! Samedi et dimanche, ce sont pas moins de 23 autres secteurs chronométrés qui détermineront la hiérarchie de cette quatrième épreuve du Championnat de Belgique dont l’affiche s’annonce plus qu’alléchante ! (communiqué / photos Vanhuf)

    , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Pas de ERC pour une 44e édition déjà en préparation
    BRC – Rallye du Condroz 2017 – Le bilan de la 43e édition du Rallye du Condroz, qui s’est...
  • Guillaume de Mévius: «Une victoire pour débuter»
    Team info – Le Rallye du Condroz servait de mise en jambes à Guillaume de Mévius et Louis Louka....
  • Kris Princen :  » Nous avons contribué au spectacle »
    Team info – Kris Princen et Peter Kaspers n’ont pas signé le résultat espéré dans la dernière épreuve du...
  • Les chevrons du Condroz
    BRC – 9.9 Condroz – Jour 2 – En ce dimanche matin, la météo est toujours aussi froide et...
  • Les commentaires sont fermés.