BRC 4.9 Rallye de Wallonie – Abbring reprend la main


  • Publié le dimanche,30 avril , 2017 á 6:24 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Peugeot, Rallye, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Jour 2 – Le Rallye de Wallonie, c’est comme en WRC. Une première soirée avec une spéciale pour le show, même si à Namur, on profite à deux reprises du cadre de l’esplanade de la Citadelle, mais qui peut se révèler fatidique pour l’audacieux qui ne se contrôle et d’attendre le deuxième jour pour enfin voir qui fait quoi… ou qui est capable de quoi !
    Avec 3 meilleurs temps d’entrée de jeu, Abbring était bien décidé à ne pas être le spectateur privilégié d’un rival. Peugeot Belgique-Luxembourg a bien eu raison de lui faire confiance puisqu’il plaçait à nouveau la 208 T16 R5 en tête.
    Tout comme à Spa, il joue vraiment son rôle et même de bien le tenir puisque durant la journée, il va scorrer à 7 reprises son marquoir des spéciales gagnées. En toute logique, il est donc rentré à Jambes en tête avec un boni de 13s sur un excellent Verschueren. Le pilote Skoda n’aura pourtant à son compte que 2 meilleurs chronos et ce à chaque fois dans la spéciale de Mohiville. Il n’aura qu’à se reprocher une reprise moins performante. Son réveil se fera après l’ES4 et il n’aura de cesse de signer des temps proches du Néerlandais. Et même parfois mieux. Peut-être se ménage-t-il pour dimanche puisque 8 spéciales sont au menu.
    Avec des « si », on pourrait trouver Cherain à cette même place. Le pilote de la Citroën DS3 R5 sera malheureusement victime d’une crevaison et chutera de sa 3ème position à la 12ème et bien plus à partir de l’ES9.
    Pire, en voulant redresser le plus rapidement la situation, il sortait et abandonnait après avoir encaissé des pénalités.
    Ghislain de Mévius avait signé un scratch au volant de sa Skoda vendredi soir. Il pensait jouer le troublion, mais avec 17 R5 au départ, se faire une place est difficile. Et si au fur et à mesure de la journée, l’écrémage faisait qu’il se retrouvait en duel avec… Guillaume Dilley et la Hyundai i20 R5. Ces deux jeunes pointures vont se tirer une bourre jusqu’à la 14ème spéciale puisqu’à ce moment, de Mévius va concéder 10s d’un coup à son rival. Il se reprendra de suite en réduisant son écart de moitié, mais Dilley n’avait pas l’intention de rester impassible et réagissait à son tour. Et de rentrer avec 5s d’avance sur le pilote de la Skoda.
    Empreinte de régularité, la course de Demaerschalk est presque anodine. Elle est toutefois efficace puisqu’il place sa Citroën DS3 R5 dans le Top 5.
    Rien n’est encore acquis pour personne. Et avec Bouche, De Cecco et Geussens réunis en 3s à peine, autant dire que ce Top 5 est encore provisoire car il n’y a « que » 29s à reprendre en 8 spéciales.
    Le niveau est tel que rarement, en BRC, on aura noté autant de vainqueurs de spéciales différents ce samedi puisque à Abbring, Cherain, Verschueren, on se doit d’ajouter Allart, Dilley et… Beaujean avec sa Citroën C4 WRC !
    Notons justement la grosse sortie de Benoît Allart qui tapait de l’arrière et arrachait sa roue gauche et le pare-chocs. Il poursuivait malgré tout et rentrait à Jambes avec une auto dans un état lamentable. Blessée, mais pas morte, la Skoda pourrait être réparable.
    Mais si on peut relever la dangerosité de rouler ainsi sur routes publiques, la sortie de l’équipage Bosseloir / Surson sur la Honda Civic était bien plus dommageable. Engagé dans la lutte pour la tête du R3, Didier Bosseloir sortait dans une zone dégagée dans la spéciale de Malonne. Emportée par la vitesse, la Civic allait au-delà de la zone de dégagement et venait faucher 2 spectateurs. Si le premier, un enfant, s’en sort avec des contusions, pour la spectatrice, le service médical a constaté la fracture des membres inférieurs et du bassin.
    Regrettable, bien sûr, mais les parents de la jeune dame ont contacté l’organisateur pour les informer de la bonne prise en main de la part des services d’urgence ainsi que des suites de l’opération qui s’est bien déroulée. On souhaite, à tous deux, un prompt rétablissement !
    Au niveau de la catégorie GT, c’est Francis Lejeune qui a prit les commandes. Il se classe actuellement 16ème, alors que Fred Bouvy est 21ème.
    Large leader en R2 et chez les Juniors où il compte une belle avance sur Romain Delhez, Guillaume de Mévius continue d’attaquer « pour marquer le maximum de points, grâce aux meilleurs temps (en Junior) » et a même pris le dessus sur Bastien Rouard, sans réelle concurrence en R3 depuis l’incident de Bosseloir.
    Longtemps leader dans la catégorie historique, Robert Droogmans a été contraint à l’abandon sur son Opel Manta 400 (mécanique) tout comme Stefaan Prinzie (cardan), 3e à ce moment-là, tous deux laissant bien seul un Robin Maes en marche vers une belle opération au championnat avec sa BMW M3, l’Escort d’Arthur Kerkhove pointant à plusieurs minutes ! (photos ©2017 Juha Bos)


    Classement général (après ES17 – 76 classés)
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Dif 1er
    17Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 (RC2 R5)1:19:08.1
    246Verschueren / HostensSkoda Fabia R5 (RC2 R5)1:19:21.7
    36Dilley / LeyhHyundai i20 R5 (RC2 R5)1:19:44.1
    412De Mevius / JaletSkoda Fabia R5 (RC2 R5)1:19:50.1
    514Demaerschalk / EelbodeDS 3 R5 (RC2 R5)1:20:13.1
    610Bouche / RoyerSkoda Fabia R5 (RC2 R5)1:20:42.9
    715De Cecco / HumbletPeugeot 208 T16 (RC2 R5)1:20:45.2
    88Geusens / CuvelierFord Fiesta R5 (RC2 R5)1:20:45.7
    99Fernémont / MaillenFord Fiesta R5 (RC2 R5)1:20:57.1
    1024Albert / MergnySkoda Fabia WRC (RC1 WRC 2.0T)1:21:40.7
    113Debackere / BostoenSkoda Fabia R5 (RC2 R5)1:22:23.6
    1216Schilt / BakkerSkoda Fabia R5 (RC2 R5)1:23:32.7
    1327Collard / BorlonMitsubishi Lancer Evo 10 (RC1 A8)1:23:52.8
    142Kenis / VanoverscheldeMini Cooper S2000 1,6T (RC2 S2000-1,6)1:24:19.2
    1535Sougnez / WatheletMitsubishi Lancer Evo 10 (RC2 N4)1:24:45.4
    1621Lejeune / AntoinePorsche 997 GT3 (RGT GTP24)1:24:48.3
    1742De Mevius / LoukaPeugeot 208 R2 (RC4 VR2B)1:25:53.5
    1833Rouard / PonceletDS 3 R3 (RC3 VR3T)1:25:54.2
    1920Litt / MonjoieFord Fiesta R5 (RC2 R5)1:26:54.2
    2028Delhez / BolletteOpel Adam R2 (RC4 VR2B)1:27:15.4
    2113Bouvy / HotteletPorsche 997 GT3 (RGT GTP24)1:27:20.7
    2236Van Iersel / VisserMitsubishi Lancer Evo 10 (RC2 N4)1:28:32.2
    2317Maeyaert / DewulfFord Fiesta R5 (RC2 R5)1:28:58.5
    2434Verstaen / BotsonOpel Astra M2000 (NCM M15)1:29:08.5
    2568Georges / PetitfrèreRenault Clio RS (NCM M15)1:29:16.8
    2630Vauterin / DeclerckPeugeot 208 R2 (RC4 VR2B)1:29:24.1
    2792Deferm / LavaertsFord Escort MKII (NCM M16)1:29:34.7
    2847Haccourt / HenryRenault Clio R3 (RC3 VR3C)1:29:56.1
    29102Maes / Van DammeBMW M3 (HC4 E4)1:29:59.5
    3037Vanbellingen / VanrijkelenMitsubishi Lancer Evo 10 (RC2 N4)1:30:23.2
    3152Dovifat / DejongeCitroën C2-R2 Max (RC4 VR2B)1:30:50.4
    3231Colignon / LambionMitsubishi Lancer Evo 9 (RC1 A8)1:31:26.2
    3356Kellen / HoffmanFord Fiesta R2 (RC4 VR2B)1:31:43.1
    3419Cracco / BreyneFord Fiesta R5 (RC2 R5)1:32:07.7
    3569Leroy / SoetaertRenault Clio RS (NCM M15)1:32:41.6
    3654Vermeire / VandemoorteleFord Fiesta R2T (RC4 VR2B)1:33:20.7
    3740François / HannoteauMitsubishi Lancer Evo 10 (RC2 N4)1:34:29.1
    38107Wirtz / MacorsMercedes 190-E (NCM M16)1:34:37.2
    3960Dilley / BarvauxFord Fiesta R2 (RC4 VR2B)1:34:48.7
    4065S Heeren / DelaiteDS 3 R3 (RC3 VR3T)1:35:11.5
    4138D Hondt / OmbeletMitsubishi Lancer Evo 10 (RC2 N4)1:35:25.5
    4218Mottet / FalmagneFord Fiesta R5 (RC2 R5)1:35:42.2
    4377Delvigne / VerbruggenNissan Micra (NCE E9)1:36:19.1
    4482Delogne / VandekerckhovePeugeot 207 RC (NCM M16)1:36:44.7
    45109Kerkhove / SevrinFord Escort MkII (PTN P3)1:37:23.1
    4629Bedoret / WalbrecqPeugeot 208 R2 (RC4 VR2B)1:38:04.9
    47108Gillot / LeonardFord Escort MkII (PTN P3)1:38:22.4
    4867Carton / WydaegheDS 3 R3 (RC3 VR3T)1:38:53.2
    4966Honnay / HansePeugeot 207 R3T (RC3 VR3T)1:39:24.8
    5086Lauer / MüllerDS 3 R1 (RC5 VR1A)1:39:27.6
    5161Lizen / QuevrainSkoda Fabia R2 (RC4 VR2B)1:39:28.4
    5278Vanherle / ThomasPeugeot 106 Rallye (NCE E9)1:40:40.1
    5376François / WillocqSeat Leon (NCM M16)1:40:59.1
    5485Gaudin / GuillaumePeugeot 106 (NCE E10)1:41:26.1
    5574Hartog / KuijstermansOpel Astra GSi (NCE E11)1:41:48.3
    5687Fernandez / DurandRenault Twingo R1 (RC5 VR1B)1:43:54.3
    5745Poot / PireRenault Clio R3 (RC3 VR3C)1:44:33.7
    58105Caprasse / PrignonAudi Quattro (HC3 D4)1:45:39.6
    5975Delbruyère / RoyerRenault Clio RS (NCM M15)1:46:13.9
    6089Jamart / GenetteRenault Twingo R1 (RC5 VR1B)1:47:00.2
    6188Mathieu / DemarcheDS 3 R1 (RC5 VR1B)1:47:04.6
    6283Mombaerts / De RousFord Fiesta ST (RC4 N3)1:48:24.7
    6373Fameree / FanielPeugeot 207 (NCM M14)1:48:45.5
    64111Morelle / WautheletFord Escort MKI (PTN P3)1:49:20.9
    6544Toprek / ClijnkNissan 350Z (RGT GTN22)1:51:29.1
    6684Verfaillie / VerfaillieMini JWC S (NCM M15)1:53:22.8
    67103Prinzie / VermeulenOpel Ascona 400 (PTN P4)1:53:56.9
    68104Tollet / JacobFord Escort RS1800 (HC3 D3)2:02:51.3
    6955Mazuin / PodgornySkoda Fabia (RC4 VR2B)2:06:33.3
    7062Reynvoet / Van De VivereFord Fiesta R2T (RC4 VR2B)2:06:54.4
    7191Lattaque / DelmelleOpel Manta B (NCM M15)2:21:24.7
    721Allart / FernandezSkoda Fabia R5 (RC2 R5)2:23:56.4
    73110Duthoit / GodartFord Escort MKI (PTN P3)2:51:07.9
    7481Ponthir / SottrePeugeot 206 XS (RC4 A6)2:54:05.8
    7571Ledent / VoosRenault Clio RS (NCM M15)2:58:19.1
    7641Schoolmeesters / VanvolksomMitsubishi Lancer Evo 6 (NCE E12)3:14:13.5

    Au menu
    Etape 1 - Vendredi 28 avril 2017
    Km
    Scratch
    Véhicule
    ES 1 - Super Show Citadelle3,42Bouche / RoyerSkoda Fabia R5
    ES 2 - Super Show Citadelle3,42De Mevius / JaletSkoda Fabia R5
    Etape 2 - Samedi 29 avril 2017
    ES 3 - Arbre11,32Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 R5
    ES 4 - Bois-de-Villers6,90Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 R5
    ES 5 - Malonne (Show)9,85Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 R5
    ES 6 - Natoye9,45Cherain / DelmelleCitroën DS3 R5
    ES 7 - Mohiville12,26Cherain / DelmelleCitroën DS3 R5
    ES 8 - Arbre11,32Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 R5
    ES 9 - Bois-de-Villers6,90Bonjean / GeliseCitroën C4 WRC
    ES 10 - Malonne (Show)9,85Allart / FernandezSkoda Fabia R5
    ES 11 - Natoye9,45Dilley / LeyhHyundai i20 R5
    ES 12 - Mohiville12,26Verschueren / HostensSkoda Fabia R5
    ES 13 - Arbre11,32Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 R5
    ES 14 - Bois-de-Villers6,90Bonjean / GeliseCitroën C4 WRC
    ES 15 - Malonne (Show)9,85Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 R5
    ES 16 - Natoye9,45Abbring / TsjoenPeugeot 208 T16 R5
    ES 17 - Mohiville12,26Verschueren / HostensSkoda Fabia R5
    Etape 3 – Dimanche 30 avril 2017
    ES 18 - Vedrin9,39To Run
    ES 19 - Wartet7,31To Run
    ES 20 - Crupet13,12To Run
    ES 21 - Naninne7,37To Run
    ES 22 - Vedrin9,39To Run
    ES 23 - Wartet7,31To Run
    ES 24 - Crupet13,12To Run
    ES 25 - Naninne7,37To Run

    , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Rallye de Wallonie – Adrian Fernémont s’impose à domicile
    4.9 – Jour 3 – Nul n’est prophète en son pays… Faux puisque, après s’être déjà battu pour la...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Fernémont émerge
    4.9 – Jour 2 – Au lendemain d’une belle journée, c’est un véritable déluge qui s’est abattu sur le...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Cherain « Chevalier » de la Citadelle
    4.9 – Jour 1 – Alors que la météo se montrait menaçante durant la journée, la prise de la...
  • BRC – Rallye de Wallonie – BMA fin prêt pour le Rallye de Wallonie
    4.9 – Vendredi soir, c’est par une double super-spéciale sur l’Esplanade de la Citadelle de Namur que le Rallye...
  • Les commentaires sont fermés.