BRC 4.9 – Anthony Dovifat s’impose avec la manière au Rallye de Wallonie


  • Publié le mardi,03 mai , 2016 á 8:55 | Dans la catégorie : BRC, Sport

    Par

  • Au soir de ce Rallye de Wallonie 2016, la satisfaction était de mise au sein de l’équipage formé par Anthony Dovifat et Frédéric Jacquemin : comme au Spa Rally et comme au TAC Rally, ils ont remporté la classe RC5 au volant de leur Citroën DS3 R1. En bord de Meuse, ils y ont en plus ajouté la manière face à une concurrence qui a tenu debout bien plus longtemps qu’à Tielt. Grâce à ces trois succès consécutifs, Anthony est plus que jamais en tête du Championnat de Belgique Junior !
    À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire : voilà une devise qu’Anthony Dovifat n’apprécie guère, et c’est pour cela que sa victoire au TAC Rally ne constituera pas pour lui un souvenir impérissable. « Comme je préfère les tracés naturels, je dois avouer que les carrefours et wateringues de la région de Tielt ne m’ont pas beaucoup séduits », lâche le pilote de la Province de Luxembourg. « Néanmoins, nous étions là-bas pour prendre de l’expérience, et comme nos concurrents ont rapidement abandonné, nous nous sommes retrouvés isolés en tête de la classe. Il ne nous restait plus qu’à terminer pour faire le plein de points. »
    Grâce à cette victoire flandrienne, dans la foulée de celle conquise à Spa, c’est donc en tant que leader du Junior BRC et surtout avec une impatience non dissimulée que le citoyen de Meix-le-Tige débarquait à Jambes afin d’y disputer le Rallye de Wallonie. « Hormis le Condroz et l’East Belgian où j’ai déjà roulé, je découvre cette année la plupart des manches du BRC. Néanmoins, au soir des reconnaissances, je savais déjà que l’épreuve namuroise allait me plaire grâce à ses nombreuses courbes rapides », explique le jeune pilote de 26 ans. « Et puis, chose importante : après notre succès en solitaire à Tielt, je voulais absolument prouver que nous pouvions gagner tout en étant performants. »
    La très courte mais difficile première étape du vendredi soir était déjà l’occasion pour Anthony et son équipier de se porter d’emblée aux commandes de leur classe : « Nous débutons en signant le scratch lors du premier passage sur la Citadelle. En deuxième boucle, contrairement à nos adversaires, nous sommes pénalisés par une pluie intense et nous décidons de ne pas nous enflammer car l’esplanade s’était transformée en bourbier et les pavés de la descente en verglas. »
    Samedi matin, la DS3 R1 battant pavillon de l’équipe « Sud Rallye Passion », dont Anthony est à l’origine avec plusieurs amis, s’élançait alors pour deux autres journées de course et poursuivait sa moisson de scratches malgré un terrain rendu extrêmement délicat par les averses nocturnes. « Notre plan était très clair : imprimer un rythme élevé dès les premiers kilomètres et réduire au maximum l’écart avec les pilotes de R2. » Un objectif ambitieux mais pas impossible, puisqu’à bord de sa Citroën quasi d’origine, l’équipage se rapprochait à plusieurs reprises des performances de certains habitués de la catégorie supérieure, tout en clôturant la journée à la 41e place générale sur 111 pilotes inscrits au départ.
    Dimanche, Anthony et Frédéric repartaient à l’assaut non sans se ménager une marge de sécurité afin de ne pas ruiner une 3e victoire consécutive qui leur tendait les bras. Cela ne les empêchait pas d’ajouter quatre meilleurs temps à leur compteur et de s’offrir une excellente 37e place finale : « À l’arrivée, nous reléguons nos adversaires à près de 3 minutes et nous signons 19 meilleurs temps sur 25 en RC5, ce qui nous permet d’empocher au total 32 points au championnat Junior ! Tout cela sans avoir connu la moindre frayeur, si ce n’est un tout-droit samedi…
    Un excellent bilan qui permet donc à Anthony de confirmer sa mainmise sur la compétition réservée aux jeunes pilotes. « Un de mes objectifs cette saison est d’être parmi les trois premiers Juniors à l’issue de l’East Belgian. Cela signifierait en effet une sélection directe pour la finale du Volant Rallye organisé par le RACB lors de laquelle j’aimerais défendre mes chances ! »  Si cela semble bien parti, le pilote Gaumais veut toutefois continuer à aligner les victoires afin de marquer les esprits et faire briller les couleurs de ses fidèles partenaires sur les quatre prochaines manches du BRC. Dans une quinzaine de jours déjà, la première d’entre elles sera le Sezoens Rally (21 mai) où Anthony et Frédéric tenteront de se mettre en évidence sur les spéciales en terre de la région de Bocholt. Une autre grande première pour eux !  (communiqué – photo V Burtomboy)
    BRC 4.9 - Rallye de Wallonie 2016, Anthony Dovifatl / Frédéric Jacquemin, Citroën DS3 R1, Sud Rallye Passion, crédit photo : V Burtomboy,

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Anthony Dovifat : double podium pour son retour en Championnat de Belgique
    Team info – Après une série noire de quatre abandons en autant de courses, Anthony Dovifat a retrouvé le...
  • Carton plein pour Anthony Dovifat au Ypres Rally
    BRC – YPRES – Une nouvelle victoire dans la classe RC5, une avance accentuée dans le Championnat de Belgique...
  • BRC 4.9 Rallye de Wallonie : Loix assure, Skoda monopolise
    En cette fin de Rallye de Wallonie, le suspens se situait derrière un Freddy Loix (Skoda Fabia R5) qui,...
  • BRC 3.9 – TAC – Junior BRC – Montée en puissance des R1 ! Réveil des R2 ?
    L’an dernier, Andy Dewallef démontrait que, même si on est derrière le volant d’une R1, il y a moyen...
  • Les commentaires sont fermés.