BRC 2.9 Spa Rally : Banco raté pour Colin – Driesen


  • Publié le jeudi,24 mars , 2016 á 4:03 | Dans la catégorie : BRC, Reportage, Sport

    Par Patrick Hayot

  • On a suivi entre autres lors du Spa Rally 2016, les évolutions de l’équipage Colin – Driessen au volant de la Toyota Yaris #68.
    Placé au rétro gauche dans la spéciale show de Saive, on constate que, comme la plupart des équipages, le duo se fait surprendre par la dégradation des lieux et l’état de la piste où s’étend une terre devenue boue au fil des passage et surtout de la bruine qui tombait à ce moment.
    Le second passage à ce même endroit avait de quoi rassurer puisque celui-ci et les suivants d’ailleurs se feront correctement. C’est que l’état d’esprit des comparses est aussi positif. Pas question de tenter le diable et d’attendre de meilleurs moments pour accélérer le tempo.
    Rentrant à bon port le soir, ils pouvaient envisager la suite avec sérénité.
    Régionaux l’un et l’autre, de jour, ils misent tout sur leur connaissance du terrain pour montrer dans le classement. Ce qui est tout à fait à leur portée.
    Et effectivement, les chronos s’enchainent et la petite Yaris blanche progresse de place en place pour intégrer le top 50 au départ de la 10ème spéciale.
    Et cela va de mieux en mieux puisqu’au terme de celle-ci, ils sont 47ème.
    Et encore une de gagnée dans la suivante, avant un statu quo au sortir de la 12.
    Arg… Décidément, le 13 (Winamplanche-Creppe) n’est vraiment pas le nombre porte-bonheur au casino. Eux qui sont justement sponsorisé par le Casino de Spa voient leurs espoirs s’effondrer dans un quitter droit. Plongeant normalement à la corde, à la réaccélération, la transmission lâche. Impossible de rentrer une vitesse et sur l’élan, Sébastien vient laisser mourir son bolide dans un silence pensant le long de la haie afin de dégager le passage pour le suivant.
    Après la stupéfaction, s’en suit le temps du questionnement. Quoi ? Comment ? Pourquoi ?
    La réponse sera donné à Spa, à quelques pas du Casino par Paul Lenoir ; l’homme qui se charge de la maintenance, la préparation et location de la petite japonaise via la société Lenoir-Bodarwé. Le cardan tourne librement.
    Et là, l’incompréhension se lit sur son visage : « Pas croyable, cela fait 7 ans que je connais ce type de voiture : rallye, circuit… la Yaris est une auto exceptionelle. Elle encaisse même avec des triangles et cardans d’origine là où bien d’autres modèles sont obligés de mettre des pièces spécifiques renforcées. »
    En attendant, le mystère reste entier et si notre duo Colin – Driessen rate le banco, il serait très intéressant de les revoir sur cette sympathique auto ! (photo P Hayot – ©2016 auto-center.be)
    BRC 2016 - 2.9, Spa Rally 2016, Jour 2, 46ème, Sébastien Colin / Christian Driessen, Toyota Yaris, crédit photo P Hayot - ©2016 auto-center.be,

    , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Hyundai divulgue les prix du SUV Kona
    Nouveauté – Tarif Belgique / Luxembourg – Impossible d’ignorer un segment aussi porteur que celui des SUV polyvalents. Celui-ci...
  • Emil Frey va reprendre 6 concessions Porsche en Belgique
    Économie – Nous sommes beaucoup à connaître Emil Frey via la participation de sa Jaguar G3 en Blancpain Endurance...
  • Belgique – La Flandre généralise le 70 km/h
    Code de la route – Cela s’est fait progressivement, mais depuis ce 1er janvier 2017, la Flandre généralise sur...
  • Une 3ème place pour clôturer la saison de Freddy Loix et Johan Gitsels
    Team info – BRC 8.9 East Belgian Rally – Škoda remporte le titre Constructeurs grâce à la fiabilité et...
  • Les commentaires sont fermés.