BRC – 1.9 Rally van Haspengouw – 123 engagés, dont 7 R5, 1 WRC et 2 Porsche… Les paris sont ouverts !


  • Publié le mercredi,22 février , 2017 á 10:27 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Historic, Peugeot, Rallye, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Communiqué n°5 – Plus que trois fois dormir et le Championnat de Belgique des Rallyes 2017 vivra sa première étape dans le cadre du Rally van Haspengouw, basé à Landen. Contre vents et marées, Le TopSpeed Rally Club Haspengouw, organisateur de l’épreuve brabançonne qui en est déjà à sa 20ème édition, peut se réjouir d’avoir enregistré pas moins de 123 engagements. Certes, ceux-ci se répartissent entre trois compétitions différentes (BRC, Critérium RACB et Régularité VAS). Mais cette combinaison est assurément la meilleure façon de rendre le sport automobile sur route accessible à un plus large panel de concurrents en leur demandant des droits d’engagement bien calculés.
    Bien entendu, le haut de l’affiche est constitué par la 1ère manche du BRC. A défaut de rassembler tous les ténors de la compétition, le règlement du championnat leur permettant de faire l’impasse sur une manche, le Rally van Haspengouw présentera de nombreuses nouveautés. On attend surtout beaucoup du duel entre les duos Kris Princen-Peter Kaspers et Kevin Abbring-Pieter Tsjoen. Ces derniers récupèrent la Peugeot 208 T16 alignée par Peugeot Belux, délaissée par les premiers au profit d’une Skoda Fabia R5 préparée chez BMA. Sur le papier, la Skoda est plus performante que la Peugeot, mais ces deux dernières années, Princen a souvent fauté ou été frappé par la malchance quand il semblait tenir la victoire. Et si la Peugeot couvée par DG Sport n’a remporté qu’une seule victoire en deux ans, c’était précisément au Rally van Haspengouw. Les paris sont donc ouverts!
    Et dans cet exercice, il serait erroné de ne pas tenir compte des outsiders. Sur la Skoda Fabia R5 du team Godrive, Vincent Verschueren peut s’appuyer sur deux années d’expérience. Au dernier Rallye du Condroz, il a terminé 3ème derrière les deux pilotes officiels Citroën en WRC. Sans eux, il peut donc a priori viser la 1ère place. Melissa Debackere a aussi quelques rallyes dans les jambes avec la Fabia R5. Sans doute devra-t-elle néanmoins composer avec Benoît Allart, qui débutera sur l’autre Skoda du concessionnaire SAN Mazuin, et avec Polle Geusens, sans doute le meilleur ‘Junior’ de ces dernières années, qui reçoit enfin la chance qu’il mérite avec le volant de la Ford Fiesta R5 du team Renties. Le plateau de voitures de la catégorie R5 sera complété par la Citroën DS 3 de Bert Cornelis.
    Derrière, les Mitsubishi Lancer qui se faisaient un peu rares en rallye ces derniers temps sont de retour. Sur des Lancer Evo X Gr.N, Jonas Langenakens (le rapide pilote local), Steve Vanbellingen (qui disputera cinq manches du BRC cette année) et Jimmy D’Hondt (animateur ces dernières années du Critérium RACB sur une Clio RS) peuvent viser les accessits tout en servant de références à Eddy Vandevelde et Bart Vrijdaghs, ainsi qu’aux Subaru Impreza de Johnny Poelmans et Nico Degroot.
    Pour la bande sonore, on peut compter sur les Porsche 911 GT3 des régionaux
    Henri Schmelcher et Robby Moers. Quant au spectacle de travers et pirouettes, il sera surtout assuré par les BMW de la M-Cup, emmenées notamment par Franky Boulat, champion en titre, Patrick Diels, Thierry Cokelaere, Jean-Louis De Roeck et Brecht Hoorne. En Gr.M, les 10 pilotes BMW devront aussi composer avec l’Opel Astra kit car de Christophe Verstaen, la Renault Clio R3 de Bjorn Renier (Champion en titre en Critérium) et surtout la DS 3 R3 de Bastien Rouard, vainqueur de plusieurs rallyes ASAF l’an dernier.
    Ce Rally van Haspengouw sera aussi à suivre au niveau du Championnat Junior, où les débats s’annoncent très ouverts entre Guillaume de Mevius, nouvel élu au sein du RACB Junior Team sur la Peugeot 208 R2 officielle, Sébastien Bedoret (Peugeot 208), Andy Dewallef (Opel Adam), Stijn Pacolet (208), Pierre Vauterin (208) et Jelle Vermeire (Ford Fiesta), que viennent défier deux nouveaux venus, Niels Reynvoet et Patrick Vandeputte, tous deux en Fiesta R2. Tout ce beau monde pourra s’étalonner vis-à-vis d’Adrian Fernémont, qui sera de la partie sur une Ford Fiesta Junior, pour montrer le potentiel de cette version qui servira cette année au Fiesta Trophy belge.
    Par ailleurs, Grégoire Munster, le fils de Bernard, a choisi le Rally van Haspengouw pour venir prendre ses marques, avec Johan Jalet à droite, sur l’Opel Adam Cup avec laquelle il fera ses premières armes en rallye dans l’Opel Cup allemande.
    N’oublions pas, enfin, que le Rally van Haspengouw est aussi la première manche du Championnat de Belgique Historic. Là aussi, les paris sont ouverts entre Dirk Deveux, champion en titre sur son Escort Mk2, Robin Maes, son dauphin l’an dernier sur une superbe BMW M3 E30 aux couleurs Camel, Stefaan Prinzie, toujours performant sur son Opel Ascona, Gunther Monnens, qui n’a pas son pareil pour faire virevolter l’Escort Mk2 de Chris Debyser, Tom Van Rompuy, qui revient à l’Historic sur une M3 E30. Patrick Mylleville, qui pouvait potentiellement offrir à Porsche un résultat bien plus retentissant que les GT3 modernes est forfait de dernière minute, le moteur a cassé lors du test sur banc.
    Avec 34 engagés, le Critérium RACB participera largement au spectacle avec notamment quelques voitures moins courantes comme la Renault Mégane RS de Stefaan T’Joens, vice-champion en titre, l’Alfa GTV6 de Freddy Gevers, la Nissan 350Z de Stefan Van Craenenbroeck, ancien champion VAS, la Toyota Corolla AE86 de Rik Dams et bien d’autres. Enfin, l’annexe de Régularité Historique, forte de 33 participants, fera le bonheur des nostalgiques avec encore d’autres ancêtres moins sophistiqués que les voitures de rallye pur.
    On le voit, le spectacle s’annonce complet et varié ces vendredi et samedi, à Landen et dans les environs, à l’occasion du Rally van Haspengouw. La course en soi se déroulera samedi 25/2, de 8h à 19h, sur 3 boucles de 4 étapes spéciales et 140 km chrono ne comprenant plus aucune portion de terre. Qui aura le bonheur de sabrer le champagne sur le podium samedi soir? Rendez-vous à Landen, la ville-carrefour de quatre provinces, pour le savoir… (communiqué TopSpeed Rally Club Haspengouw / photo ©2017 Princen by J. Hendrickx, Verschueren by BRC Media/Deschuyttere, Abbring by B. Severins)

    , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Rallye de Wallonie – Adrian Fernémont s’impose à domicile
    4.9 – Jour 3 – Nul n’est prophète en son pays… Faux puisque, après s’être déjà battu pour la...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Fernémont émerge
    4.9 – Jour 2 – Au lendemain d’une belle journée, c’est un véritable déluge qui s’est abattu sur le...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Cherain « Chevalier » de la Citadelle
    4.9 – Jour 1 – Alors que la météo se montrait menaçante durant la journée, la prise de la...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Un plateau fantastique à l’assaut de la Citadelle de Namur
    4.9 – Présentation – Il n’y a pas que sur les spéciales du JobFIXers Belgian Rally Championship que le...
  • Les commentaires sont fermés.