BMW X5 M et X6 M au diapason


  • Publié le jeudi,30 octobre , 2014 á 8:19 | Dans la catégorie : Actualités, BMW, Marque

    Par Patrick Hayot

  • Maintenant qu’elles sont à jour au niveau des codes esthétiques de la marque, les BMW X5 M et X6 M font leur rentrée. Affichant toujours et plus que jamais leur carrure d’athlète, les versions survitaminées du SAV (Sports Activity Vehicles) qu’est X5 et le SAC (Sports Activity Coupés) X6 en devenant M démontrent à nouveau que puissance peut rimer avec efficacité de comportement, bien évidemment, mais aussi avec confort et surtout empreinte écologique respectable.
    Il suffit de peu pour jeter l’opprobre sur de tels véhicules, mais force est de constater que le gain de 4% en puissance qui s’élève à 423 kW (575 ch) – disponible entre 6.000 et 6.500 tr/min – et surtout de 10% en couple, passant ainsi de 680 à 750 Nm dans une plage de régimes comprise entre 2.200 et 5.000 tr/min permet d’abaisser également la consommation mixte de… 20% !
    Les valeurs sont certes élevées, mais en regard de ce que sont et offrent ces « mastodontes » de la route, le taux de 258 g/km est remarquable. Tombant de 13,9 l/100 km à 11,1 l/100 km, les progrès sont plus que significatifs.
    Le V8 de 4,4 litres bénéficie de sa technologie M TwinPower Turbo innovante qui se distinguant par une suralimentation du type biturbo TwinScroll, un collecteur d’échappement desservant les deux rangées de cylindres, la distribution Valvetonic et l’injection directe essence du type High Precision Injection.
    Transmission intégrale, la boîte Steptronic M à huit rapports se dote d’une technologie de haut niveau dénommée Drivelogic. A tout moment, l’électronique accompagne le comportement de son conducteur. En phase avec celui-ci, cela permet d’avoir une consommation raisonnable, d’assister celui-ci lors de situations délicates pou ne pas dire perdues tout en offrant un plaisir de conduite et de pilotage de haut niveau. Le seul fait de savoir qu’il est possible de mettre X5 M et X6 M dans de longs travers grâce au mode DSC off est en soi aussi rassurant que provocateur. Pour faire taire les mauvaises langues, BMW a le bon ton de préciser que cela est possible sur circuit. Et même dans ce cas, si le véhicule est trop « embarqué », l’électronique intervient en gérant les impulsions données aux freins de chaque roue afin de revenir dans le doit chemin. C’est déjà sur ce même principe que fonctionnent les mode DSC on et MDM (mode M Dynamic). La réactivité est assurée par une direction plus directe, recalibrée et plus réactive.
    Agilité et dynamisme sont donc aux rendez-vous, la sécurité se faisant alliée une fois un certain seuil dépassé. Bref… Ce sont bien des M !
    Posés sur leurs roues de 20 ou 21 pouces, en option bien évidemment, les M affichent leurs prétentions. Elles s’alignent également sur le style général et la différence entre l’une et l’autre se situe au simple fait que le bloc optique avant est plus incliné sur X6 M, celui de X5 M étant horizontal. Les retouches se situent aussi au niveau du bouclier et de la calandre qui est légèrement plus grande. Le refroidissement et l’évacuation des calories ont été améliorées et se répercutent su les ouïes des ailes avant retravaillées.
    Luxe et volupté au sein de l’habitacle, mais une M reste une M et sa fibre sportive s’affiche sans vergogne. Pédalier, volant, palettes, sièges et cuirs colorés… L’empreinte M est discrètement omniprésente. Le genre de label que tout propriétaire aime et respecte.
    De se faire respecter aussi puisque le chrono pour le 0 à 100 km/h est de 4,2 s; pour le km départ arrêté, il est de 22,6 s alors que le poids frise les 2.400 kg !
    N’en déplaise à certains, et même limité à 250 km/h, il est donc toujours possible de se faire plaisir tout en répondant aux normes de plus en plus drastiques et dont Euro 6 n’est qu’une étape de plus d’épandre une rage taxatoire que de mettre en place une circulation plus saine et plus fluide en nous « collant » des casses-vitesses, des arrêts de bus à même la chaussée empêchant ainsi une libre circulation des véhicules qui patientent bien malgré eux derrière moteur allumé à chacun de ceux-ci, des feux tricolores là où il n’en fallait pas… Bref l’auto passion vivra toujours car les constructeurs ont l’intelligence de démontrer que leurs efforts paient. (source / photos BMW)

    ,

    La rédaction vous propose...

  • BMW présentera l’avenir du plaisir de conduire et le potentiel de la connectivité
    Salon CES (Consumer Electronics Show) – Technologie – Dans la ville qui ne dort jamais, BMW va en mettre...
  • Formule E – Départ parfait pour BMW i Andretti Motorsport et la BMW iFE.18
    Team info – António Félix da Costa (POR) a célébré la victoire lors des débuts de l’équipe usine BMW...
  • BMW Concept Z4, prélude au roadster
    Nouveauté – Concept-car – Comme à son habitude, BMW profite du Concours d’Elégance de Pebble Beach pour présenter une...
  • BMW X2 en mode « expédition »
    Avant-première – Le salon IAA de Francfort n’est plus très loin et avant de le présenter en grande pompe,...
  • Les commentaires sont fermés.