BMW M2 Coupé, la 2002 Turbo en héritage


  • Publié le mercredi,14 octobre , 2015 á 12:27 | Dans la catégorie : Actualités, BMW

    Par Patrick Hayot

  • Version emblématique de BMW dans les années 70, la 2002 Turbo (1.672 exemplaires) avait déjà dans ses gènes tout de la sportive insolente. 40 ans plus tard, le constructeur munichois remet cela avec la version M de sa Série 2. Le suffixe M2 suffit à lui-même pour cataloguer la berline 2 portes.
    Autant dire que la promesse est tenue car les données sont affolantes, même si en raison de certaines M3 et M4, elles sont contenues afin de ne pas leur faire de l’ombre. C’est dire aussi le potentiel de l' »engin » qui affiche une puissance moindre, certes, mais aussi quelques 80 à 120 kg de moins que celles-ci. M2 est annoncée pour 1495 kg (norme DIN).
    Tout comme elles, M2 a une signature de style propre à la génération M. De face, le bouclier avant avec ses prises d’air taillées à la serpette envoyant le regard sur des ailes bombées couvrant des roues de 19 pouces est une très belle symbiose entre l’agressivité et la puissance ferme. Le flanc soutient largement la thèse et lui confère une touche supplémentaire de dynamisme. Quant à l’arrière, il a autant de répondant. On peut juste lui reprocher les air curtain trop présents, ce qui donne une certaine priorité visuelle aux gommes du train arrière, 265/35 sur jantes de 19 pouces, et donc de rétrécir quelque peu, mais de façon subjective, la largeur de M2. Sur M1, sa récente devancière, ils étaient d’une moindre hauteur.
    On l’a dit : M2 aurait bien pu menacer ses consœurs de gamme. Il y a de quoi puisque sous le capot, on retrouve le même 6 cylindres M TwinPower Turbo de 3 litres. Les motoristes ont eu la décence, si pas l’obligation, de le brider quelque peu en diminuant sa puissance. Mais avec 272 kW (370 ch) sous la pédale de droite, on a amplement de quoi s’amuser. Le tout dans une certaine volupté virile puisque le couple est de 465 Nm. Ce dernier peut même être porté brièvement à 500 Nm grâce à la fonction overboost !
    Les performances sont évidemment à l’avenant avec un chrono de 4,3 s (4,5 s avec la boîte mécanique à 6 rapports) pour le 0 à 100 km/h. Merci le Différentiel M actif. Politiquement correct, M2 est bridée à 250 km/h, mais peut pointer 20 km/h de plus en cochant le Pack M Driver dans la liste d’options.
    Le passage à la pompe, en rythme normal, est raisonnable vu ce que M2 est capable d’offrir, avec 8,5 l/100 km et 199 g/km de CO 2 en cycle mixte avec la boîte mécanique à 6 rapports. Il y a moyen de faire mieux avec la boîte M à double embrayage (M DKG) à 7 rapports avec 7,9 l/100 km et 185 g/km de CO 2 en cycle. A nouveau, il faudra cocher l’option !
    M2 est un produit sportif. L’habitacle répond largement à la fonction puisque conducteur et passager avant sont engoncés dans de superbes sièges baquet à la discrète signature M. Volant sport, pédalier, mode varié de gestion de la Commande de régulation du comportement dynamique qui dispose des positions CONFORT, SPORT et SPORT+, tant en version manuelle qu’automatique.
    Avec M2, l’ADN et l’héritage de 2002 Turbo sont amplement respectés. Comme quoi, la tradition a du bon ! (source / photos BMW)

    ,

    La rédaction vous propose...

  • BMW présentera l’avenir du plaisir de conduire et le potentiel de la connectivité
    Salon CES (Consumer Electronics Show) – Technologie – Dans la ville qui ne dort jamais, BMW va en mettre...
  • Formule E – Départ parfait pour BMW i Andretti Motorsport et la BMW iFE.18
    Team info – António Félix da Costa (POR) a célébré la victoire lors des débuts de l’équipe usine BMW...
  • BMW Concept Z4, prélude au roadster
    Nouveauté – Concept-car – Comme à son habitude, BMW profite du Concours d’Elégance de Pebble Beach pour présenter une...
  • BMW X2 en mode « expédition »
    Avant-première – Le salon IAA de Francfort n’est plus très loin et avant de le présenter en grande pompe,...
  • Les commentaires sont fermés.