BGDC – Zandvoort Benelux Open Races : Un séjour à la mer pour passer le cap de la mi-saison


  • Publié le mercredi,03 juin , 2015 á 2:21 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par

  • Tout a été vite, très vite même, pour le Belgian Gentlemen Driver’s Club en ce début de saison. Alors que le mois de juin n’en est qu’à ses balbutiements, c’est déjà le quatrième meeting, sur une série de sept, qui s’annonce. Et pour passer le cap de la mi-saison, c’est en bord de Mer du Nord, sur le circuit de Zandvoort, que les forces vives du BGDC vont se retrouver ce prochain week-end. Forces vives qui seront d’ailleurs nombreuses en terre batave, puisque le cap de la soixantaine de bolides pourrait être atteint.
    A la fois technique et rapide, avec un ruban d’asphalte rendu glissant en raison du sable omniprésent, le tracé néerlandais fera peut-être moins la part belle aux Peugeot RCZ dans la Division 1. Les lionnes, nouvelles références de la catégorie, avaient monopolisé le haut du classement en Bourgogne. Par bonheur, la lutte intestine entre les RCZ est somptueuse, et comme la #7 de l’équipage franco-belge composé de Stéphane Cristinelli et Michel Duquesnoy sera de nouveau de la partie, on peut s’attendre à un affrontement grandeur nature avec la #1 des frangins Benoît et François Semoulin, la #188 de Grégory Paisse et Jérôme Heinen, mais aussi la #32 de Denys et Emilien Buffet.
    Dans leur sillage, les Renault Clio Cup tenteront de profiter du moindre faux pas des lionnes, avec Asnong-Divoy (#10), Charlier-Dupont-Siegenthaler (#28), Deger-Van Colen-Dewaelheyns (#37), Car-De Robiano (#59), Leten-Van Kuyk (#69), Debroux-Vannetelbosch-Renaud (#78), Ryheul-Vankeirsbilck (#80), Brugma-Morlet (#86), Bourdouch-Brugmans (#108), Frère-Hayot (#110), Meurens-X (#133) et Dann-Ditsch-Heinrich (#171) dans les rôles de gros outsiders. Notons l’absence de la Clio #503 de François Jeukenne, qu’on espère revoir dès la manche suivante, sur le circuit de Zolder.
    Si les voitures françaises ont la cote en D1, la variété du peloton est assurée par des bolides tels que les Honda Civic #6 (Van Billoen-De Laet), #15 (Lacroix) et #47 (Franken-Franken-Deridder), la Honda S2000 #302 ‘oranje’ (Van der Heijden-Dubois) et la Vauxhall Astra Coupé #777 (Katsers-Ménage), qui peuvent surgir à tout moment… si la fiabilité est leur alliée.
    Réunissant les voitures de la Division 1 affichant une cylindrée de 2500cc, la Classe E sera marquée par le retour aux affaires du BMW Clubsport Trophy, qui sera riche d’une dizaine de concurrents. Avec une lutte qui promet d’être intense entre les 325i E46, E90 et E92 de Donniacuo-Scamardi, Claes-Wauters, De Breucker-Van Haeren et consorts. L’attraction majeure de la catégorie sera l’arrivée de la Porsche Boxster ex-Licops, désormais entre les mains de Jean-Yves Beeckman, Alain Neuterlers et Christophe Denis. Rappelons-nous néanmoins qu’à Dijon, c’est la Nissan 200 SX-R de Philippe Lannaux, Quentin Niclot et Marc Huybrechts qui avait eu le dernier mot, tandis que les BMW de Clermont-Grysouille-Spigeleer et Boeykens-Wastiels restent des valeurs très sûres.
    Sur le front de la Division 3, toutes les BMW M3 favorites seront bien sûr de la partie, avec un nouvel affrontement royal entre Huygens-Vandenabeele (#17), De Wit (#64), Pirot-Pirot (#141), Rasse-Rasse (#142) et Piessens (#163, sans Longin Jr, retenu en NASCAR à Brands-Hatch). Deux nouveautés sont à relever : la bavaroise de Kenzi Qvick (#68) et celle des Hollandais Jansen-Van Beem (#114), tandis que la Compact à mécanique M3 de Smets-Verbeke voudra poursuivre sur sa lancée, et que la M3 de Van Mechelen-Engelen-Verlinde (#555) veillera à ne pas louper son retour.
    Enfin, le BRCC Club prendra l’allure d’un affrontement entre une BMW 120d, celle de Jan De Vocht et Johan Van Loo, et deux VW Golf V TDI, confiées à Serge Van den Berge et John De Wilde d’une part, Kurt Heirman, Matts Breckpot et Simon Lurquin de l’autre. Quant à la BMW M235i Racing Cup, elle profitera de cette quatrième joute du BGDC 2015 pour poursuivre sa compétition, avec un classement spécifique.
    C’est samedi, entre 16h10 et 17h10, que les bolides prendront la piste pour 60 minutes de qualification. La course est programmée dimanche en matinée, avec un départ sur le coup de 9h15, et une arrivée 3 heures plus tard. Cap plein nord ! (communiqué BGDC – V Franssen / Photo : Jacques Letihon)BGDC - Dijon - Race 3 - BMW M3 - crédit photo : Jacques Letihon -

    ,

    La rédaction vous propose...

  • BGDC 2016 : cette fois, c’est parti !
    L’événement était attendu avec impatience, et comme de coutume, il a été placé sous le signe de la convivialité...
  • BGDC – Race Promotion Night : La BMW M3 #163 (D3) et la Peugeot RCZ #1 (D1) s’offrent l’été indien du BGDC !
    Une clôture de championnat tout simplement parfaite ! 400 minutes durant, les bolides du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC)...
  • BGDC – Race Promotion Night Zolder : Les 400 ultimes minutes de la saison…
    C’est une tradition au calendrier du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC), la finale se déroule sur le circuit de...
  • Le BGDC en voie de devenir une Série Internationale FIA en 2016 !
    Au terme d’un avant-dernier épisode à multiples rebondissements dans le cadre du Racing Festival de Francorchamps, et alors que...
  • Les commentaires sont fermés.