BGDC – Race Promotion Night Zolder : Les 400 ultimes minutes de la saison…


  • Publié le jeudi,05 novembre , 2015 á 10:25 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par

  • C’est une tradition au calendrier du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC), la finale se déroule sur le circuit de Zolder dans le cadre de la Race Promotion Night, et sa distance est inhabituelle, au point d’en faire la course la plus longue de la saison. Avec un départ à 14h30 et une arrivée 400 minutes plus tard, sur le coup de 21h10, les bolides vont affronter des conditions automnales jamais simples dans la pinède du Limbourg, avant de plonger dans la nuit et terminer une année sportive chargée par un ultime podium qui est surtout l’occasion de prendre un dernier verre (le pluriel peut être de mise…) avant la longue trêve hivernale.
    Si le cap de la septantaine de bolides sur une seule et même grille de départ a déjà été dépassé cette année, les organisateurs et promoteurs du BGDC savaient que ce chiffre serait revu à la baisse pour la finale de Zolder. La règle stricte des 95 dB appliquée lors de la Race Promotion Night empêche en effet certaines voitures d’être de la partie, tandis que le caractère ‘endurance’ très marqué de cette course entraîne certains regroupements de forces au nom de la qualité plutôt que de la quantité. Il n’empêche, ce samedi, ce sont près de 60 voitures qui seront malgré tout présentes sur la grille de départ, preuve ultime du caractère très populaire de cette joute automnale.
    Fred Vervisch et Bert Longin en seront !
    Pour ce qui est de la course à la victoire au classement général, les BMW M3 de la Division 3 partiront avec les faveurs des bookmakers. Et si la #17 de Huygens-Vandenabeele brillera par son absence, la #64 de Koen De Wit, d’ores et déjà lauréat de cette D3, méritera l’étiquette de grande favorite, le souriant pilote néerlandophone s’étant en effet assuré les services de… Fred Vervisch, qui vient de remporter sa catégorie sur la Nordschleife du Nürburgring lors de la finale d’une compétition VLN proposant bien des similitudes avec le BGDC. Pour contrer la #64, on pense bien sûr à la M3 E46 #163 de Stienes Longin et Thomas Piessens, qui ont eux aussi fait appel à un renfort de choix en la personne de… Bert Longin ! Dans le sillage de ces deux bavaroises, on en trouvera d’autres, dont la #8 de Petroons-Renmans-Sluys, traditionnellement très à l’aise à Zolder, la E36 #131 de De Volder-De Wilde, la E46 #145 de Lievens-Lievens, la E36 #555 de Engelen-Van Mechelen-Verlinde, sans oublier bien sûr la version Compact #444 de Smets-Verbeke.
    Les lionnes rugiront-elles longtemps ?
    Si la dizaine de BMW M235i Racing Cup de la compétition monotype belge gérée par Jan Horemans (mais qui n’entrent pas dans le classement BGDC) profiteront elles aussi de la longueur de cette course pour se porter aux avant-poste, nul doute que le groupe de chasse comptera en son sein les meilleures représentantes de la Division 1, qui devront être rapides, mais aussi fiables !
    Dominatrices de la majeure partie de la saison, les Peugeot RCZ risquent fort de proposer un feu d’artifice en première partie de course. Mais seront-elles en mesure de conserver un rythme aussi élevé 400 minutes durant ? Cette finale sera donc riche en enseignements, et plus indécise que jamais. Quoi qu’il en soit, impossible de ne pas intégrer la #1 de Semoulin-Semoulin (déjà lauréats du classement de la D1), la #32 de Buffet-Buffet et la #188 de Heinen-Paisse dans le groupe des favoris, d’autant que ce dernier duo sera renforcé par le très expérimenté Philippe Ménage en personne.
    Il n’empêche, à Zolder, le gang des Clio aura plus que jamais de nombreux atouts en main pour briller de mille feux. D’autant que les premiers vainqueurs de la saison, Christophe Van Riet et Kristoffer Cartenian, seront enfin de retour au volant de la #117 Gipi Motor, qui plus est accompagnés du jeune Mathieu Detry ! Et ils ont la ferme intention de conclure l’année comme ils l’ont commencée… De renforts de choix, on en enregistre plusieurs dans les rangs des dompteurs de françaises, avec Michaël Schmetz et Jérémy Princen rejoignant François Jeukenne et Greg Vannetelbosch sur la #503, tandis que la populaire Sarah Bovy et Patrice Lacroix assisteront Olivier Siegenthaler et Angélique Charlier sur la #28. Autre stratégie dans le clan des bolides préparés par Michaël Divoy, avec un rassemblement de deux équipages au volant d’une seule et même auto, la #110, qui sera menée par un retentissant quatuor composé de Michaël Divoy lui-même, Patrick Asnong, Gaël Frère et Gaëtan Hayot. On rappellera que c’est une Clio de cette équipe, la #10, qui s’était imposée en D1 au bout de la Race Promotion Night 2014…
    Parmi les autres Clio à tenir à l’œil, on pointe la #10 de Michalakis-Kimplaire-Maggione, la #37 de Deger-Debroux-Peeters, la #59 de De Robiano-Car-Seebach, la #62 de Braun-Braekevelt, la #69 de Leten-Van Kuyk, la #70 de Dewaelheyns-Vander Eecken et la #210 de Van Gelder-Michalakis-Luca. Toujours en Classe D, on tiendra à l’œil la Honda Civic #6 de De Laet-Van Billoen, ainsi que la S2000 #302 de Dubois-Van der Heijden. Attention également à la Mini Cooper Challenge #666 que se partageront Grégory Serck et Bart Van Samang, dont la pointe de vitesse et la résistance pourraient en étonner plus d’un…
    Une Nissan, une Porsche et des BMW
    Si la Honda Civic 1600cc #48 de Thiroux-Gillion-Breckpot sera une fois encore esseulée en Classe C, et donc versée en Classe D comme le stipule le règlement, du côté de la Classe E (2,5 litres), la longueur de la course pourrait aussi plaider en faveur des voitures qui se disputent habituellement la victoire. La Nissan 200 SX-R #200 de Lannaux-Niclot, qui auront le plaisir d’accueillir à leurs côtés rien moins que José Close et… Wolfgang Reip (Champion de la Blancpain Endurance Series 2015 !), et la Porsche Boxster #24 de Beeckman-Denis-Neutelers, qui accueillera en son habitacle le jeune Romain Degeer, défieront ainsi une pléiade de BMW de différentes générations. Si la M3 E36 #077 de Clermont-Grysouille-Spigeleer, la E36 Coupé #19 de Fava-Wautier, les E30 #34 de Qvick-Crabbe-Dobbelaere, #83 de Beyers-Deckers-Van de Water et #113 de Claeys-Delnest pourraient s’illustrer, au même titre que la 325i #39 de Godefroid-Danhier, les 325i Clubsport Trophy, très proches de la série, offriront une somptueuse course dans la course, avec un titre 2015 qui se jouera encore la #251 de Donniacuo-Scamardi et la #3 de Claes-Wauters, sans oublier la #325 notamment pilotée par Grégory Eyckmans ! Chaud devant…
    Enfin, le BRCC Club risque fort de proposer un duel entre des bolides fort différents, en l’occurrence la Renault 21 Turbo #121 de Danneels-Danneels-Gillot et la BMW 120d #125 de De Vocht-Van Loo-Meulders, avec peut-être un léger avantage à la bavaroise sur la distance. Attention aussi à la Volkswagen Golf V TDI de Heirman-Fontan-Gomez-Gonzalez (#76), ainsi qu’à la seconde 120d, la #120 de Bradt-Van den Hove.
    Signalons que Circuit Zolder proposera également une catégorie spécifique riche d’une poignée de BMW, Saker, Seat, Abarth, etc.
    Qu’on se le dise, ce samedi, c’est à l’ultime course en circuit de l’année que l’on va assister. Après cela, il ne restera plus qu’à attendre le lancement de la saison sportive 2016. Raison de plus pour en profiter pleinement…
    Thierry Deflandre parmi les Directeurs de Course du BGDC en 2016
    Comme annoncé lors de l’avant-dernière manche de l’année à Francorchamps, dans le cadre du Racing Festival, le BGDC deviendra Série Internationale FIA dès 2016. Ce qui dans les faits ne changera que peu de choses. Par contre, ce samedi, un Directeur de Course venant renforcer le pool du BGDC 2016 sera officiellement présenté. Il est vrai que l’endroit s’y prête tout particulièrement, puisqu’après avoir occupé le poste de responsable de Circuit Zolder, Thierry Deflandre va retourner à ses premières amours en retrouvant sa casquette de Directeur de Course. Ce dont il se réjouit, surtout quand on sait combien l’homme apprécie le sport automobile tel qu’il est pratiqué par un joyeux rassemblement d’amateurs, gentlemen-drivers et autres jeunes loups, tous plus passionnés les uns que les autres. Welcome ! (communiqué BGDC – V Franssen / Photos : J Letihon)

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BGDC 2016 : cette fois, c’est parti !
    L’événement était attendu avec impatience, et comme de coutume, il a été placé sous le signe de la convivialité...
  • BGDC – Race Promotion Night : La BMW M3 #163 (D3) et la Peugeot RCZ #1 (D1) s’offrent l’été indien du BGDC !
    Une clôture de championnat tout simplement parfaite ! 400 minutes durant, les bolides du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC)...
  • Le BGDC en voie de devenir une Série Internationale FIA en 2016 !
    Au terme d’un avant-dernier épisode à multiples rebondissements dans le cadre du Racing Festival de Francorchamps, et alors que...
  • BGDC – 6.7 Racing Festival – Koen De Wit (M3) et Cristinelli-Duquesnoy (RCZ) brillent à Spa !
    Pour la première fois de son histoire, le Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) s’est produit dans le cadre d’une...
  • Les commentaires sont fermés.