BGDC-Dijon : Longin-Piessens (M3) et Semoulin-Semoulin (Clio) au terme d’une course d’anthologie


  • Publié le lundi,12 mai , 2014 á 10:09 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par

  • Disputée ce samedi sur le superbe tracé de Dijon-Prenois, le troisième round du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) a été tout simplement exceptionnel d’intensité, quel que soit le niveau de classement. Changements de leaders à répétition, incidents en cascade, apparition de la pluie dans le dernier quart d’heure, c’est à une course comme on les aime que l’on a assisté.
    Et force est de reconnaître que les artificiers de la Division 3 s’en sont donné à cœur joie d’un bout à l’autre des 210 minutes de réjouissances, offrant un festival de dépassements et de luttes à couteaux tirés. Avec dans le rôle principal la BMW M3 E46 #163 de Stienes Longin et Thomas Piessens, qui n’a pas connu une course de tout repos, loin de là. Clairement la plus vite en piste, la bavaroise a dû composer avec une crevaison lente qui l’a écartée provisoirement du haut du classement, mais la vista du fils de Bert Longin et de son sympathique équipier a fait le reste, de quoi leur permettre de revenir aux forceps et reprendre les rênes à moins d’une demi-heure du baisser du drapeau à damier. Et lorsque la pluie, violente, s’est invitée à la fête dans le dernier quart d’heure de course, Stienes Longin n’a surtout pas paniqué, gérant parfaitement la situation pour signer une deuxième victoire de rang après Zolder. En la #163, le BGDC a assurément trouvé la nouvelle valeur étalon de sa Division 3… quand bien même il n’est nullement question de domination outrageuse.
    Derrière le duo de lauréats, la lutte a constamment battu son plein entre la M3 E46 #17 de Johan Huygens et Vincent Vandenabeele et la M3 E36 #142 de John et Grégory Rasse. Des bolides qui allaient être pénalisés à des moments différents (trajectoires trop élargies pour les Rasse et excès de vitesse dans la pitlane pour Huygens), mais qui se retrouvaient en fin de course pour un duel d’anthologie qui semblait devoir tourner en faveur de la #17… avant une valse d’hésitation au moment de l’apparition de la pluie, ce qui permettait à la #142 de s’en retourner avec le trophée de la 2ème place. Mais quel spectacle !
    Lui aussi pénalisé, Koen De Wit (ME E46 #64) échouait au pied du podium et ne cachait pas sa déception. Le Néerlandophone devançait néanmoins la M3 E36 #141 de Daniel et Loïc Pirot, qui découvraient Dijon, tandis que la M3 E36 #131 de Piet Dobbelaere et Steve De Volder (contact), la M3 E36 #35 de Vannetelbosch-Den Hondt (mécanique) et la M3 E36 #75 de Heck-Frère-Blaise (mécanique) jouaient clairement de malchance.
    Le parfait récital
    Même intensité en Division 1, quand bien même les frangins Benoît et François Semoulin ont proposé ce samedi une partition parfaite, ne quittant jamais le haut du tableau avec leur jolie Renault Clio III #25. Ils ont en outre profité des soucis rencontrés par d’autres favoris, à savoir la Renault Clio III #108 des leaders de la compétition René Brugmans et Jean-Marc Bourdouch (pompe à essence), mais surtout la BMW 320is #29 de Vincent Despriet et Paul Lejeune (mécanique), qui semblait en mesure de dicter sa loi en Bourgogne.
    Les frères au célèbre patronyme s’imposaient finalement devant la Clio III #297 du Hollandais Wiebe Wijtzes, vainqueur à Spa, accompagné cette fois du toujours efficace Marc Neyens en remplacement de Steve Vanbellingen, absent. Premier podium cette saison pour l’amuseur public du BGDC François Jeukenne, dont la Clio III #12 a enfin connu un ‘clear run’. Conséquence du retour à son volant de Claudie Tanghe, Champion de la D1 avec cette auto l’an dernier ? La question mérite d’être posée… D’autres Clio ont monopolisé les places d’honneur, avec la #59 de Car-Seebach-De Robiano, la #41 de Crabbe-Servranckx-Belien et la #78 de Renaud-Ouassini-Willems. Moins de chance pour la véloce Honda S2000 #302 du Néerlandais Ragnar Van der Heijden et de son compère Patrick Dubois, la nipponne ayant été victime d’un impact en début de parcours, avant d’effectuer une brillante remontée. Top 10 en Classe D (2 litres) également pour la Vauxhall Astra Coupé #777 de Katsers-Plennevaux, la Clio III #28 de la meilleure fille dans la course, Angélique Charlier, et ses équipiers Dupont et Zahnen, mais aussi pour la Honda Civic #27 de François Bastien et Yanick Bosteels.
    Deux coups BMW, un coup Honda
    En Classe E (2,5 litres), totale domination de la très belle BMW 325i E90 #90 de Kenny Boeykens et Kobe Wastiels, qui l’a emporté assez confortablement devant la 325i #56 de Kevin Kenis, Manu Van De Ryse et Nicolas Vandierendonck (qui s’est fait plaisir en BGDC alors qu’il pilote habituellement une Ferrari 458 Challenge en BRCC) et la Nissan 200 SX #200 de Philippe Lannaux, Marc Huybrechts et Quentin Niclot, dont le développement va se poursuivre.
    Du côté des petits cubes de la Classe C (1600cc), doublé des Honda Civic et victoire des jeunes loups Maxime Pasture et Jérôme Heinen (#48) avec un tour de bon sur la #5 de Patrick Van Billoen et Patrick Van Damme, qui a tout donné. Les ennuis de la Civic #48 de Rudy Thiroux et Rodrigue Gillion ont permis à la Suzuki Swift #95 de David De Saeger et Tom Frans de s’offrir un beau podium, top 3 que David a dédié à sa grand-mère récemment disparue.
    Enfin, nouvelle domination attendue pour la BMW 120d Recy Racing Team #125 de Jan De Vocht, cette fois accompagné de Wim Meulders, en BRCC Club, le bolide clôturant la course au 4ème rang général, toutes catégories confondues. L’allemande multicolore a devancé la BMW Z3 Coupé #888 de De Landsheere-Kluyskens et la Lotus Exige #63 de Pecoraro-Gelade-Sandona.
    Après un début de saison en fanfare, avec des épreuves qui se sont succédé à un rythme soutenu, le BGDC va maintenant s’offrir quelques semaines de répit, avant de prendre la direction du littoral hollandais, début juillet, et d’en découdre sur un autre circuit de légende, Zandvoort. (com BGDC / photos Letihon)

    , , ,

    La rédaction vous propose...

  • 100′ Series – Awards et rideau sur la saison 2018…Cap sur 2019 !
    Remise de prix – L’événement, incontournable, était cette fois organisé dans les infrastructures de ‘The Gate’ à Mont-Saint-Guibert, et...
  • Une RCZ qui lorgne sur le nord
    100’Series 2017 – Le SemSpeed, Champion en titre, n’ayant déjà plus rien à prouver en BGDC, et vu le...
  • Le BGDC évolue en 100’Series pour 2017
    100’Series 2017 – À chaque année, ses nouveautés ! C’est ainsi que l’on assiste à un changement de fond...
  • BGDC 2.7 New Race Festival Zolder – Sluys-Lanting (M3 – D2) et Lambert (RCZ – D1) au bout du suspense !
    Disputée ce dimanche après-midi sur le circuit de Zolder dans le cadre du New Race Festival, la deuxième manche...
  • Les commentaires sont fermés.