BGDC 2015-Trophée des Fagnes : La revanche de Semoulin-Semoulin (RCZ) et Longin-Piessens (M3)


  • Publié le lundi,06 avril , 2015 á 2:40 | Dans la catégorie : BGDC, Sport

    Par

  • Agitée, la deuxième manche du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) 2015 l’a assurément été. Disputée dans des conditions météorologiques finalement idéales, sous un soleil synonyme de piste sèche, la course de 180 minutes clôturant le Trophée des Fagnes a débuté par deux longues neutralisations. Et c’est une fois encore les courbes rapides de Blanchimont qui ont frappé. Au cœur de l’impressionnant peloton d’une septantaine de voitures, une première incompréhension provoquait un mini-carambolage à haute vitesse qui laissait sur le tapis la Renault Clio II #78 de Benjamin Renaud, la Renault Clio III #80 de Rudi Vankeirsbilk et la Honda Integra Type-R #4 de Michel Wilders. D’autant plus regrettable que les dégâts sur la #78, victime de la bousculade initiale, sont très importants. A peine la course relancée, c’est la Renault Clio III #86 de Jacques Morlet qui quittait la bonne trajectoire, alors que trois voitures se présentaient de front dans les gauches de Blanchimont. Le crash était très impressionnant, mais la bonne nouvelle était finalement double : non seulement ‘Jack’ Morlet en sortait indemne, mais la #86 devrait pouvoir être réparée en dépit de la sévérité du choc. On a eu chaud…
    Si on ajoute à ces deux neutralisations trois séquences ‘Code 60’ au cours desquelles certains en ont profité pour procéder à un, voire aux deux arrêts obligatoires, la lecture de l’évolution de la course allait être difficile. Progressivement, on comprenait néanmoins que la Division 1 allait tomber dans l’escarcelle de la Peugeot RCZ #1 de Benoît et François Semoulin, qui avalait la distance sans broncher, tout en faisant étalage de son grand potentiel. Certes, le clan Semspeed a frémi en fin de parcours en voyant la lionne revenir dans la pitlane à quelques minutes de l’arrivée, mais c’était pour… économiser du carburant ! Les frangins Semoulin s’imposaient en D1 et en Classe D (2 litres) devant la Renault Clio III #10 de Michaël Divoy et Patrick Asnong, et la Clio III #503 de François Jeukenne, Michaël Schmetz et Grégory Vannetelbosch. Mais une chose est sûre : les pilotes des Clio vont devoir désormais se cracher dans les mains pour prendre le meilleur sur la Peugeot de pointe…
    Car si la #1 a brillé, la RCZ #32 de la famille Buffet a pris la 5ème place, devancée par la Renault Clio III #59 de Matthieu De Robiano, Benoît Car et Stéphane Lacoste, excellents 4èmes. A noter la très belle prestation de Patrice Lacroix (Honda Civic #15), qui aurait pu prétendre au podium de la D1 sans un arrêt au stand un peu trop bref. A noter les abandons de la Peugeot RCZ #188 de Heinen-Kevers-Paisse (surchauffe) et de la Renault Clio III #18 de De Leval-Degeer (idem), autres prétendantes au podium, voire mieux. La Classe E (2,5 litres) de la Division 1 a souri à l’une des BMW 325i du Clubsport Trophy, la #3 des jeunes Bernard Claes et Cédric Wauters, qui prenait le meilleur sur la plus ancienne M3 E30 #83 d’Edwin Beyers et Ronny Van de Water et la M3 E36 #077 lauréate à Zolder, pilotée cette fois par Thierry Grysouille et Didier Clermont. Le podium du BMW Clubsport Trophy était complété par la #57 de Jimmy De Breucker et Jo Lammens, et la #56 de Peter Van Delm et Guino Kenis.
    En Classe C (1600cc), la Honda Civic #48 de Rudy Thiroux et Sébastien Hanoulle l’emportait en solo, après que la Citroën AX #333 de Jérémy Princen et Jonathan Peeters ait été écartée par les contrôleurs techniques, en raison d’un poids insuffisant. « La voiture a toujours été comme ça depuis ses débuts, et nous confirmons qu’elle ne satisfait pas à l’échelle des poids, reconnaissait humblement Jérémy Princen. Mais il serait stupide de l’alourdir n’importe comment. Nous évoluerons donc hors-classement… en attendant la construction d’une nouvelle auto, qui sera aussi une chevronnée… »
    Comme on pouvait s’y attendre sur le toboggan des Ardennes, la Division 3 promettait un affrontement de toute beauté entre les meilleures BMW M3 E36 et E46. Le scénario de Zolder allait néanmoins totalement s’inverser, avec cette fois un abandon pour la M3 E46 #17 de Johan Huygens et Vincent Vandenabeele, qui cassait un triangle de suspension après un contact avec une Clio. Au volant d’une bavaroise nantie d’une mécanique neuve après le retrait de Zolder, Stienes Longin et Thomas Piessens n’en demandaient pas tant, remportant une splendide victoire devant la #64 d’un Koen De Wit qui accumule les podiums en ce début de saison. C’est la M3 E46 #8 d’Olivier Petroons, Rik Renmans et Ward Sluys qui complétait le top 3, tandis que les frangins John et Grégory Rasse rencontraient très tôt des soucis avec leur pourtant véloce M3 E36 #142.
    Pour être complet, mentionnons encore la victoire en BRCC Club de la VW Golf V TDI #25 de Serge et Stijn Van den Berge accompagnés de John De Wilde après l’abandon de la Renault 21 Turbo #121 de Xavier et René Danneels, toujours flanqués de Michel Gilot (boîte de vitesses). La Lotus Exige S #177 de Fred Colaux et Alexis Palm et la BMW 120d #120 de Wim Bradt, Gunther Van den Hove et Roel Voet complétaient le top 3.
    Prochain rendez-vous BGDC le week-end du 1er mai dans la campagne de Bourgogne, sur le superbe circuit de Dijon-Prenois. (communiqué BGDC / Photos AC auto-center.be P Hayot)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • BGDC 2016 : cette fois, c’est parti !
    L’événement était attendu avec impatience, et comme de coutume, il a été placé sous le signe de la convivialité...
  • BGDC – Race Promotion Night : La BMW M3 #163 (D3) et la Peugeot RCZ #1 (D1) s’offrent l’été indien du BGDC !
    Une clôture de championnat tout simplement parfaite ! 400 minutes durant, les bolides du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC)...
  • BGDC – Race Promotion Night Zolder : Les 400 ultimes minutes de la saison…
    C’est une tradition au calendrier du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC), la finale se déroule sur le circuit de...
  • Le BGDC en voie de devenir une Série Internationale FIA en 2016 !
    Au terme d’un avant-dernier épisode à multiples rebondissements dans le cadre du Racing Festival de Francorchamps, et alors que...
  • Les commentaires sont fermés.