Bentley Bentayga : luxe, volupté à plus de 300 km/h


  • Publié le mercredi,09 septembre , 2015 á 9:27 | Dans la catégorie : Actualités, Bentley, Francfort, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Bentley EXP 9 - concept car - Genève 2012 - crédit photo : P Hayot - auto-infocenter -On a eu peur ! Mais ça, c’était en 2012 lorsque qu’au salon de Genève, Bentley présentait en première mondiale le concept (presque près à être mis en production tant il était très bien fini) de son SUV de luxe baptisé EXP 9 F.

    Si sur le confort, l’habitabilité, la finition, il n’y avait rien à redire, le style spécifique de ce premier SUV a provoqué une levée de boucliers qui a refroidi le temps d’un instant les responsables du projet.
    Depuis, la copie a été revue et bien corrigée puisque voilà Bentayga. Plus conventionnel… Mais tellement plus beau.

    Une copie dont la mise au net n’attendait en fait que la nouvelle plateforme de son cousin Audi Q7.
    Un clone puisque les dimensions sont, à quelques millimètres près exactement les même. Bentayga avoue par contre une longueur de 5,14 m pour 5,05 à Q7. Sans quoi largeur et hauteur sont respectivement de 1,99 et 1,74 m et donc égales.
    Pas étonnant de voir Bentayga capable de sortir des sentiers battus, même si dans nos contrées, il sera rare de le voir ainsi utilisé.
    Si il reprend la boîte de vitesses automatique ZF à huit rapports, la transmission intégrale permanente, le différentiel central Torsen, le différentiel arrière ouvert, et optant pour une répartition de couple 40:60 favorisant le train arrière, sous le capot, Bentley marque la différence en y implantant le W12 TSI 6 litres et double turbo. Résultat : 447 kW (607 ch) entre 5.250-6.000 tr/min sous le pied droit !
    Un coeur gros comme « ça » qui lui permet malgré ses 2,4 tonnes de se mouvoir aisément et rapidement. Il faut dire que le couple de 900 Nm, disponible entre 1.250-4.500 tr/min, permet de bondir de 0 à 100 km/h en 4,1 s et de revendiquer une vitesse de pointe de 301 km/h. Bentayga est tout simplement le SUV le plus puissant et le plus rapide au monde.
    Côté consommation, les données explosent bien sûr, mais Bentley annonce quand même une gain de 11,9 % que les groupes motopropulseurs existants. Son taux d’émission de 292 g/km de CO2 est obtenu en partie grâce au système de cylindrée variable qui fait que ce W12 fonctionne comme un 6  cylindres puisqu’il gère les vannes d’échappement et d’admission, l’injection de carburant et l’allumage. De plus, Bentley a développé un système évolué du « stop&start » puisque Bentayga peut se mouvoir en roue libre à des vitesses proches de 0 km/h.
    Sur le fond, Bentayga est la version RS du Q7. Et dire que c’est, pour le moment, le sommet de ce modèle puisque, et ce n’est pas étonnant non plus de l’apprendre, Bentayga sera ultérieurement disponible en versions diesel et hybride.
    Ces versions ne conserveront pas toute la panoplie technologique de W12. Quoique, puisque la clientèle n’est pas forcément férue de ce genre, mais en accepterait aisément l’assistance discrète.
    Ainsi, le conducteur a le choix jusqu’à huit modes qui, grâce à une simple molette, peut accéder à des configurations dynamiques parfaitement adaptées à tout type de route et de surface. Cette panoplie qui demande une certaine ressource a même imposé un système électrique 48V. Il fournit entre autre cette énergie au système Bentley Dynamic Ride (contrôle actif du roulis) et la direction assistée électrique (EPAS). La configuration tout-terrain réactive permet au conducteur de choisir des paramètres adaptés à de nombreuses surfaces en tout-terrain, tandis que l’écran d’informations conducteur affiche des données sur l’inclinaison, le roulis, l’articulation des roues, l’angle de braquage, le cap et l’altitude.
    Au quotidien, le conducteur peut compter sur le régulateur de vitesse adaptatif (ACC), qui comprend la technologie de marche/arrêt, le régulateur de vitesse prédictif et l’assistance en circulation avec maintient à distance par rapport au véhicule qui précède. Le régulateur de vitesse prédictif se sert des données de navigation, des capteurs et des caméras afin d’anticiper les virages, les sorties de ville et les changements de limitation de vitesse et de pouvoir modifier la vitesse du véhicule en conséquence, pour plus de confort et d’économies de carburant.
    En environnement urbain, différents systèmes s’associent pour une facilité d’utilisation au quotidien. Il y a le système de reconnaissance des panneaux de signalisation, l’utilisation de la technologie radar pour détecter la présence de circulation lorsque le conducteur sort en marche arrière d’une place de stationnement. Il bénéficie de la vue de dessus via les quatre caméras pour afficher de l’environnement proche. C’est pourquoi, sur ce principe, que Bentayga peut se parquer tout seul, en créneau ou en perpendiculaire. La conduite autonome prend de plus en plus le pas sur les capacités intellectuelles de l’être humain.
    Mais il est vrai que la technologie nous dépasse, dans le bon sens du terme, quand il s’agit de la vision nocturne électronique, utilisation des technologies à infrarouge pour détecter les éventuels obstacles à l’avant, et de l’affichage tête haute qui permet au conducteur de rester concentré sur la route pour plus de sécurité.
    Le système d’infodivertissement à écran tactile 8″ du Bentayga, disponible en 30 langues (à se demander pourquoi ?), intègre une technologie de navigation de pointe et un disque dur de 60 Go.
    Quant au passagers arrière, ils sont gâtés eu aussi avec les nouvelles tablettes de divertissement Bentley de 10,2″ amovible, fonctionnant sous Android, compatible 4G, avec WiFi et Bluetooth. Le fin du fin revient au système audio puisqu’il y a 3 systèmes au choix.
    Bentley Bentayga sera une des vedettes du 66ème salon de Francfort qui ouvre ses portes la semaine prochaine. (source / photos Bentley)

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Mansory – Bentley Continental GT Cabriolet V8
    Nouveauté – Tuner ? Couturier ? Carrossier ? Toujours est-il que Mansory nous fixe toujours rendez-vous à Genève afin...
  • VAG au taquet pour Pikes Peak – Une Bentayga pour Bentley ! Un proto pour Volkswagen Motorsport
    Course de côte – L’épreuve en elle-même n’aura lieu que dans 5 mois (24 juin), mais les annonces sont...
  • Bentley Flying Spur V8 S Black Edition
    Nouveauté – Série spéciale – Le luxe aussi se décline en série spéciale. Preuve en est avec la Black...
  • Mansory – Piqûre sportive pour la Mulsanne
    Nouveauté – Ce bleu profond sied à merveille à la royale berline Mulsanne de Bentley. D’autant qu’elle met en...
  • Les commentaires sont fermés.