Anthony Dovifat épate en Allemagne


  • Publié le mercredi,03 juin , 2015 á 3:51 | Dans la catégorie : Hors-frontières, Sport

    Par

  • Alors qu’il a tout à découvrir pour sa première année dans le Citroën DS3 R1 Trophy en Allemagne, Anthony Dovifat joue constamment aux avant-postes. Deuxième du Rallye Sachsen le week-end dernier, il occupe une belle 3e position dans le Trophée alors que l’on vient de franchir le cap de la mi-saison. Tout en préparant la deuxième partie de sa campagne, Anthony et sa copilote Martine Victor ambitionnent aussi de participer à l’épreuve allemande du Championnat du Monde.
    Le défi est de taille : pour sa deuxième année seulement en tant que pilote de rallye, Anthony Dovifat a déjà décidé de s’exiler. Lauréat du Challenge Bruno Thiry en 2014, le jeune pilote de Meix-le-Tige s’est vu proposer une participation au DS3 R1 Trophy en Allemagne. Sans aucune connaissance de la voiture, des parcours ou des pneus « racing », utilisés exclusivement en compétition, le gaillard de 25 ans s’est lancé dans l’aventure en compagnie de sa copilote, Martine Victor.
    Le week-end dernier, le Rallye Sachsen constituait la troisième épreuve d’un Trophée qui accueille régulièrement une dizaine de concurrents. Classé à une belle deuxième place parmi les DS3 R1, Anthony pouvait tirer un premier bilan très positif de cette première moitié de saison. « Pour mon tout premier rallye en Allemagne, au Saar-Pfalz, j’ai directement joué la victoire dans cette course dans la course », sourit-il. « Je venais de reprendre beaucoup de temps au leader et j’étais revenu à quelques secondes lorsque j’ai abordé un saut un rien trop vite. L’atterrissage a été un peu brutal et j’ai plié le train avant. Nous sommes parvenus à rejoindre l’arrivée, mais j’avais glissé au 3e rang. »
    Deux mois plus tard, lors du Rallye Sulingen, le jeune Belge et sa copilote luxembourgeoise confirmaient leur potentiel en se montrant de nouveau dans le groupe de tête. « C’est la preuve que notre système de notes fonctionne plutôt bien », se réjouit Martine. « Les reconnaissances sont très strictes en Allemagne et nous passons maximum deux fois dans les spéciales pour y prendre nos notes. De course en course, nous améliorons notre système et il semble qu’Anthony se sente de plus en plus en confiance avec. C’est vraiment un excellent apprentissage pour lui ! »
    Malheureusement, c’est par un abandon que se terminera ce Rallye Sulingen… « Alors que nous étions confortablement installés au deuxième rang, nos freins nous ont subitement abandonnés », raconte Anthony. « Nous avons tiré tout droit dans un champ et nous y sommes restés coincés… C’est vraiment dommage, car nous étions partis pour marquer de gros points en vue du Trophée ! »
    Enfin, c’est donc au Rallye Sachsen que s’est clôturée la première demi-saison samedi dernier. Une épreuve marquée par des conditions climatiques menaçantes… qui allaient jouer un mauvais tour au duo Dovifat-Victor. « Vendredi, nous pensions qu’il allait pleuvoir et nous avons monté des pneus en fonction de ce paramètre, mais c’était une erreur », précise le pilote. « Nos pneus ont surchauffé et nous avons d’emblée perdu le contact avec les leaders. Vendredi soir, nous ne pointions qu’au 5e rang… et nous avions abimé nos pneus pour route humide, ce qui nous a désavantagés aussi samedi matin. Mais ensuite, tout s’est nettement mieux déroulé ! »
    Signant au passage deux meilleurs temps dans le DS3 R1 Trophy, la petite Citroën belgo-luxembourgeoise grimpait rapidement dans la hiérarchie pour finalement prendre la deuxième position, à 19 secondes seulement du vainqueur. Sans cette erreur de pneumatiques, la victoire aurait pu être jouable… Mais Anthony et Martine ne retenaient que le positif ! « Une fois de plus, nous avons énormément appris », affirmait le jeune pilote. « Même si je peux compter sur l’expérience de Martine, il ne faut pas oublier que la plupart de nos adversaires connaissent déjà les parcours et que je ne compte qu’une saison derrière le volant. Actuellement, nous occupons la troisième place du DS3 R1 Trophy. Malheureusement, comme il n’y a pas de décompte, notre abandon au Rallye Sulingen pourrait nous coûter cher en fin d’année. Mais il reste trois manches et qui sait ce qu’il peut s’y passer ? Nous allons en tout cas poursuivre sur notre lancée avec l’espoir de décrocher un premier succès. Pourquoi pas début août, lors du Rallye Weiz, en Autriche ? »
    D’ici-là, Anthony et Martine ne vont pas se reposer pour autant. « Nous travaillons sur un beau projet : disputer notre premier rallye du Championnat du Monde ensemble fin août en Allemagne », sourient-ils. « Il faut évidemment réunir les budgets, mais nous avons la chance d’avoir quelques partenaires fiables qui croient en nous et qui n’hésitent pas à parler de nous à leurs connaissances. Ce n’est pas encore ficelé à 100%, mais nous avons bon espoir de figurer sur la liste des engagés du Deutschland Rally. »
    Disputer une épreuve mondiale moins de deux ans après ses débuts en tant que pilote de rallye… Pas de doute, à 25 ans, Anthony Dovifat n’a pas fini de réaliser ses rêves ! (communiqué / Photos : Anastasia Vyatkina)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • WRC Rallye Deutschland : Dovifat n’y sera pas !
    Engagé en DS3 R1 Trophy en Allemagne, Anthony Dovifat avait toutes les raisons d’espérer participer au Deutschland Rally. Malheureusement,...
  • Les commentaires sont fermés.