9ème Rétro Folies de Spa : juste une question de temps


  • Publié le lundi,18 août , 2014 á 10:50 | Dans la catégorie : Reportage

    Par Patrick Hayot

  • Quel bonheur, quel plaisir de se ressourcer de temps en temps, surtout quand l’occasion vous est donnée en effectuant un voyage dans le temps. Quiétude, charme, claquement de soupapes et odeur de ricin… Ah que la vie est belle !
    Pour en profiter, il suffisait de se rendre à Spa pour la 9ème édition des Rétro Folies.
    Se déroulant tous les deux ans, année paire, cet évènement est toujours aussi convivial. Il faut dire que le Rétromobile club de Spa sait y faire et en proposant aux participants de s’impliquer via des scènettes devant le public, l’ambiance y est des plus agréables, amusantes, cocasses, voire frivoles. Un pur moment de détente qui nous fait largement oublier le stress du quotidien. Rétro Folies devrait être prescrit par tous les psys et remboursé par la Sécurité sociale tant cela fait du bien.
    Bien sûr, il est difficile d’innover, mais dans le genre, il est à nul autre pareil. La brocante et son lot de marchands, de passionnés surtout, fait la part belle à cette ambiance, mais il est à remarquer aussi que la quantité et surtout la qualité du plateau y gagne à chaque édition. Ce qui n’était alors qu’une manifestation entre amis est devenu au fil des ans un musée à ciel ouvert et entrée libre. Sauf pour l’accès au Casino de Spa qui joue le jeu et dont les salles et le cadre en lui-même se marie si bien avec le sujet.
    Il y a de tout, comme partout, mais personne ne se cache, personne n’est au rebut. Le mélange, la proximité et la variété des autos présentes font que l’on s’étonne grâce à une attention plus attisée de découvrir les merveilles d’antant que nos parents, grands-parents et autres générations ont connues.
    Difficile d’en sortir une du lot, toutes ont leur charme, toutes ont leur histoire.
    Kaléidoscope de la production automobile, Rétro Folies 201′ nous a permis de découvrir par exemple une très rare Sabra GT (63-68). Cette voiture belge a été aussi construite sous licence israélienne. Son V4 Ford la posait en rivale des MG et Triumph de l’époque.
    Rien à voir avec la Rolls-Royce HP 20 produite entre 1922 et 1929 et qui est l’une des rares de la marque à se parer d’une grille de radiateur aux lamelles horizontales. Dans ce très haut de gamme, la Packard 640 Custom Eight Roadster de 1929 et merveilleusement restaurée par la D’Ieteren Gallery fait tout aussi fort avec sa grille gaufrée. Conflit de génération… déjà !
    Impossible de ne pas évoquer la Minerva. La Type N 1909 posait déjà les fondements du luxe. La marque belge sera même l’égal de Rolls-Royce lors de sa grande époque. Il faut dire aussi que Charles Royce vendra des motocyclettes Minerva avant de fonder sa marque ! Au fil des années, Minerva sera la voiture des stars de cinéma et des rois de Suède, Belgique, Norvège… Que Minerva avait embauché au début de son épopée un certain… André Citroën ! Tout s’arrêtera en 1934, malheureusement. Notez qu’elle pourrait faire son retour sous forme d’une GT ultra moderne.
    Décidément, à l’heure d’aujourd’hui, on n’a en fait rien inventé. Le plus bel exemple vient de cette « œuf » noir et blanc qui arbore le sigle BMW. Cette 600 pourrait être la grand-mère de la nouvelle i3. Mais à l’époque, on se souciait très peu de l’écologie, de la limitation de vitesse et du transport urbain. Sa vie sera des plus brèves avec 2 années de production seulement.
    Au fil du temps… Oui tout évolue, et le contraste des couleurs du pick-up Chevrolet 1938 est aussi marquant que celui qui caractérise la Masérati Ghibli. Entre le côté utilitaire de l’un et le parti-pris sportif GT de l’autre, difficile de donner une préférence. Elles sont uniques, elles sont notre histoire.
    Merci au Rétro Festival de nous permettre de revivre tout ça tous les deux ans. (reportage / photos C. Kinot)

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Techno Classica Essen – Report au 24 juin
    Organisation – Comme bien des événements, ce splendide rendez-vous de la voiture ancienne qu’est le Techno Classica Essen est...
  • Opel, souvenirs partagés
    Qu’il est loin le temps où Opel nous faisait rêver avec ses sportives au label GT/E. Son Palmarès s’est...
  • Techno Classica Essen – BMW 628 CSi « prototyp »
    Voilà une bien curieuse BMW 628 CSi cabriolet. Jamais validée par l’usine, son vendeur la définit comme prototype, ce...
  • Techno Classica Essen – Prélude au passé
    Essen a deux grands « events » automobile, le Essen Motor Show – réservé au sport automobile sous toutes ses formes...
  • Les commentaires sont fermés.