500 Endurance Series-Benelux Open Races : plusieurs « rookies » au rendez-vous


  • Publié le samedi,14 juin , 2014 á 6:33 | Dans la catégorie : Circuit, Sport

    Par

  • Après Zolder et Mettet, les 500 Endurance Series font étape ce week-end à Zandvoort en bord de Mer du Nord. Plusieurs « rookies » sont attendus aux Pays-Bas pour cette endurance de trois heures.
    Si l’affiche du week-end sera dominée par les premières rencontres du mondial de foot et par les plus célèbres 24 Heures du monde, la petite famille du BGDC se retrouvera à Zandvoort pour les Benelux Open Races. Au menu, une course de trois heures programmée dimanche matin entre 09h15 et 12h15, les qualifications ayant lieu la veille entre 17h55 et 18h55.
    Les 500 Endurance Series seront au rendez-vous et accueilleront pour l’occasion plusieurs « rookies ». L’expression n’est toutefois pas de mise concernant l’Allemand Arne Kummelberger qui rejoindra le Buga Racing pour y remplacer Ronny Saenen (retenu à l’étranger) aux côtés de Peter Bens. L’an dernier en effet, Arne a animé avec succès les épreuves réservées aux Abarth 500 Assetto Corse et a conquis de multiples places d’honneur. Il garde un excellent souvenir des deux manches à Zandvoort… où il a pourtant une revanche à prendre, la chance n’ayant pas vraiment été son alliée il y a douze mois.
    500 Endurance Series - 501 Corthals - Donnacuo - Mettet
    Si Pierre-Yves Corthals poursuit sa campagne dans les 500 Endurance Series, il accueille un nouvel équipier pour cette escapade « balnéaire » puisqu’il sera épaulé par Armand Fumal sur l’Abarth n°501 de Neri Compétition. Véritable touche-à-tout du sport automobile, « Monsieur Cybernet » ajoute la 500 Assetto Corse à la longue liste des voitures qu’il a déjà pilotées en course, une liste où l’on pointe – notamment – des engins aussi différents que la BMW M3 Silhouette, la Porsche 997 GT3, l’Opel Kadett GT/E et la Citroën DS3 R3. Pierre-Yves Corthals et Armand Fumal visent un triple objectif : se faire plaisir, se hisser dans le top 15 absolu… et prendre la mesure de leurs potes Caren Burton et Olivier Meurens !
    Ceux-ci vont en effet découvrir les 500 Endurance Series au volant de l’Abarth n°507 et on peut leur faire confiance pour être directement dans le coup. Pilote-préparateur de talent, aussi performant sur la piste qu’en rallye, Caren compte sur ses étonnantes facultés d’adaptation pour exploiter d’entrée de jeu le potentiel de sa monture. Quant à Olivier Meurens, il a montré à de fréquentes reprises de quel bois il se chauffe : en vrai kartman, il n’a pas besoin de longues explications pour comprendre le mode d’emploi d’une auto de course…
    Comme à Zolder lors du coup d’envoi, les concurrents des 500 Endurance Series devraient donc « faire la trace » dans l’imposant peloton du BGDC. A quel rang de la hiérarchie se hisseront-ils au terme des 180 minutes de ronde ? Les paris sont ouverts. Réponse dimanche à l’heure de l’apéro ! (com Neri competition)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • 500 Endurance Series-Mettet : les Abarth 500 en haut du hit-parade
    On se doutait que le circuit Jules Tacheny à Mettet conviendrait parfaitement aux Abarth 500 Assetto Corse. La confirmation...
  • 500 Endurance Series-Mettet : Lorenzo Donniacuo équipier de Pierre-Yves Corthals
    Ayant affiché une redoutable pointe de vitesse dans les nombreuses séries où il s’est aligné, Lorenzo Donniacuo (21 ans)...
  • 500 Endurance Series-Mettet : deux rounds de 120 minutes au menu
    Après des débuts réussis dans le cadre du New Race Festival à Zolder, les Abarth 500 Assetto Corse des...
  • 500 Endurance Series : Une entrée en scène – très – réussie à Zolder !
    Un double podium – Division 1 et BRCC Club – assorti d’une superbe 11e place absolue au terme de...
  • Les commentaires sont fermés.