25h VW Fun Cup – Rosoux remet le couvert avec Arnaud Tsamère, Olivier Pernaut et Guillaume Breard


  • Publié le jeudi,07 juillet , 2016 á 11:45 | Dans la catégorie : Sport, Volkswagen, VW Fun Cup

    Par Patrick Hayot

  • PREVIEW – Cela reste la plus longue course du monde, véritable ‘best of’ de la VW Fun Cup sur un circuit considéré par la majorité des pilotes comme le plus extraordinaire ! Le week-end des 9 et 10 juillet, les 25 Heures VW Fun Cup vont ravir les amateurs du genre, mais aussi le grand public se donnant rendez-vous à Francorchamps. Et comme le veut la tradition, les spécialistes de la discipline croiseront le fer avec d’innombrables personnalités issues de bien des horizons.
    S’il est un équipage qui illustre à merveille ce mix parfois étonnant, c’est celui de la #288 Orhès Racing, une fois encore emmené par un Pierre-Yves Rosoux qui connait la cuvette des Ardennes comme le fond de sa poche. « Mine de rien, les années passent, et notre équipage atypique accumule de l’expérience, explique Pierrot. Si Margot Laffite brillera hélas par son absence cette année, retenue à Silverstone par le Grand Prix d’Angleterre pour les besoins de la télévision, les trois autres pilotes qui m’accompagnaient également ces dernières années seront de nouveau présents.
    A commencer par Arnaud Tsamère, qui fait non seulement rire le public à chacune de ses apparitions sur scène ou sur le petit écran, mais qui multiplie également les prestations au volant. Fun Cup, Lamera Cup, karting, le gaillard a fait d’incroyables progrès depuis ses grands débuts, à tel point que désormais, il tourne dans nos chronos. Fils de Jean-Pierre Pernaut, Olivier Pernaut affiche lui aussi une sacrée pointe de vitesse, fruit de son expérience en course, tandis que Guillaume Breard, qui pratique essentiellement le karting, n’est pas en reste, bien au contraire… »
    Et si les années précédentes, l’équipage affichait des prétentions mesurées, voulant avant tout croiser le drapeau à damier et prendre du bon temps, les données ont désormais quelque peu changé… « C’est bien simple, l’an dernier, Olivier Pernaut a été plus vite que moi sur un tour, poursuit Rosoux, et les deux autres pointent à quelques dixièmes à peine. Ce qui signifie qu’en veillant à éviter les gros soucis, la #288 peut en surprendre plus d’un ! Dans le meilleur scénario, je pense que le top 5 absolu est même jouable… Je prie d’ailleurs pour que ce début d’été particulièrement pourri… se prolonge durant le week-end des 25 Heures ! Dans ces conditions, je pense qu’on peut réellement faire la différence. Luc Trullemans est ‘optimiste’ à ce niveau, au grand dam de pas mal de gens, et je dois reconnaître que ces prévisions mitigées me vont comme un gant… »
    A défaut de briller sur la piste, si toutes les conditions ne sont pas réunies et les imprévus nombreux, le quatuor de la #288 défraiera la chronique dans le paddock, avec une mezzanine qui verra passer pas mal de personnalités… « Tout le monde n’a pas encore confirmé, mais je peux d’ores et déjà vous dire que l’humoriste et acteur français Raphaël Mezrahi a déjà annoncé et confirmé sa venue le samedi, et que d’autres, et non des moindres, risquent fort de l’accompagner, sourit Rosoux. Rendez-vous sur place pour en avoir le cœur net… »
    S’ils continuent de prendre part à des courses automobiles dès que l’occasion se présente, Pierre-Yves Rosoux poursuit ses nombreuses activités, qui passent plus que jamais par le cinéma, en qualité de cascadeur pour la société de Michel Julienne, fils du légendaire Rémy Julienne. « Je rentre d’ailleurs de deux semaines de tournage à Cannes, où il s’agissait notamment de traverser la Croisette à fond au volant d’une Renault Mégane RS. Mon job consiste à réaliser ce genre de performance à la place de l’acteur principal, que je double. Cela reste très varié, intéressant, et les sensations sont garanties… »
    Quant à la Macadamcar NASCAR Experience, elle consiste à offrir la possibilité à tout qui le souhaite de découvrir le pilotage d’un bolide de NASCAR sur n’importe quel circuit… « C’est un ami, passionné de voitures américaines, qui a investi dans de vraies voitures de NASCAR construites aux Etats-Unis, reprend Rosoux. Pour l’heure, on a évolué avec une Chevrolet ex-Terry Labonte, qui évoluait en course dans les années ’80, mais deux nouvelles voitures, plus contemporaines, sont attendues. Une aux couleurs de la Petty Experience et l’autre de Tide. Ces autos seront équipées d’un double système de pédalier et de diverses caméras, ce qui permet au coach d’intervenir en permanence. Ces voitures sont disponibles lors de journées de tests ou incentives. Il est aussi question d’une Ford Torino 1971 qu’on pourrait très bientôt engager dans des courses pour voitures historiques… »
    En attendant ces monstres de plus 500 chevaux, c’est au volant d’une VW Fun Cup Evo3, la #288, que Pierre-Yves Rosoux et les siens vous fixent rendez-vous ce prochain week-end. Action ! (communiqué)
    25 Heures Fun Cup 2016, preview, Fun Cup Evo3 #288 - Pierre-Yves Rosoux, Arnaud Tsamère, Olivier Pernaut et Guillaume Breard,

    , , ,

    La rédaction vous propose...

  • 25h VW Fun Cup – La victoire émotion de Netcom by Allure Team
    Course – Baignée par le soleil et devant un public venu en nombre, l’édition 2016 des 25 Hours VW...
  • 25h VW Fun Cup – Edouard Mondron place Netcom by Allure Team en pole
    Qualifications – C’est au terme de l’unique séance disputée vendredi en soirée que Edouard Mondron décrochait la pole en...
  • 25h VW Fun Cup – Plus de 120 voitures engagées
    PREVIEW – Pour y avoir participé il y a quelques années, la plus longue course d’endurance auto du monde...
  • Les commentaires sont fermés.