24h Spa : allumés.be !


  • Publié le samedi,26 juillet , 2014 á 8:36 | Dans la catégorie : Blancpain Series, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Alors que tout le monde craignait l’incident du départ tant les courses d’endurance sont devenues des sprint de longue haleine, la Direction de course a dû faire face à un comportement inconscient de la part des pilotes.
    Ils sont tous à mettre dans le même sac car ils ont « switchés » en mode « Avenue Louise »  et de provoquer pas moins de 3 montées en piste des safety cars en moins de 40 minutes.
    Jusqu’au moment où la Ferrari #100 allait taper le mur au sommet du Raidillon, tout se passait bien. A partir de ce moment, c’est de la bêtise pure qu’ils nous ont démontré et surtout fait preuve.
    Mais avant de critiquer un tel comportement de féliciter les commissaires qui ont fait ce qu’ils pouvaient avec les moyens qui sont les leurs; c’est-à-dire un simple bout de tissu coloré !
    Les images font froid dans le dos car la Ferrari gît en plein milieu de la piste, au sommet du Raidillon. virage en aveugle par excellence, malgré les drapeaux jaunes agités, malgré les signes de ralentissement, les bolides passent encore et toujours à haute vitesse à gauche ou à droite de l’épave. Et cette fois-ci, ils optent heureusement pour de bonnes trajectoires, ce qui n’était vraiment pas le cas lors de la première heure de course. Le pilote, remis de ses émotions, tente – et ça aussi c’est de l’inconscience pure – de sortir de celle-ci pour se mettre à l’abri. Il est au milieu du jeu de quilles et à chaque passage, on frôle la catastrophe !
    Depuis belle lurette, les commissaires de piste ont fait part de leurs inquiétudes de ce genre d’agissement, mais là, on a failli avoir la preuve par l’exemple. Le drapeau jaune n’est plus respecté et alors qu’ils devraient lever de manière significative le pied, de passer à un rythme raisonnable… Non, cette bande de gamin, il n’y a pas d’autres mots, s’octroyent le droit de vivre leur course à fond !
    Mais comme si cela ne suffisait pas, ils vous nous démontrer que leur jeu imbécile n’a pas de limite.
    Ainsi, lorsque la safety car tourne afin de calmer le jeu, seules les 5 ou 6 premières voitures roulent au rythme de celle-ci. Même si il n’est pas motivant de rouler derrière, ce n’est pas une raison pour se laisser décrocher et puis de commencer à accélérer afin de résorber son retard.
    Du coup, c’est en mode « Avenue Louise » que le premier arrive sur le groupe qui est resté raisonnablement aux basques de la safety car et comme le veut le règlement. surpris par le bouchon car évidemment on arrive trop vite, on freine, on tente d’éviter celui qui est devant et… arrive ce qui doit arriver, on percute par l’arrière le véhicule devant soi.
    De même, à la relance, tous les pilotes sont conscients que les pneus ne sont pas forcément à bonne température. Ils le savent et alors que l’on est dans une course d’endurance, de 24 heures, ils sont d’emblée à la limite et au-delà.
    Rebelotte, 200 m de course et à nouveau un crash.
    A peine rentrée, le véhicule d’intervention remonte en piste et de se lancer à nouveau dans une ronde monotone. C’est peine perdue. Pour les avoir observé au virage de la source lors de la première montée, puis à la chicane pour la seconde, même cause… même effet !
    Et hop… 60 m de course et… boum. Mouais… Une vraie bande d’allumés !
    Dites… vous êtes certain qu’ils ont des licences ? (photos : © auto-center.be / P Hayot)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Total 24 hours of Spa : test day très instructif
    Avec le climat social actuel à Francorchamps, on s’attendait à un blocage temporaire de l’accès à la piste. Dès...
  • Racing Festival : l’album des « saloon cars »
    Le soleil baigne la cuvette de Francorchamps quand j’arrive au circuit. Tant mieux car le souvenir de la drache...
  • 24h Spa : l’album de la première heure
    Du soleil, du monde partout et… 61 bolides prêts à en découdre. L’édition 2014 a débuté sous les meilleurs...
  • 24h Spa : Vanthoor gère
    C’est devant un public venu en masse et sous un soleil magnifique que le départ lancé a été donné...
  • Les commentaires sont fermés.