24H 2CV 2014 : Renaud-Malcause-Orel-Gaban (Toiture Honin)… et le brouillard à l’honneur !‏


  • Publié le lundi,13 octobre , 2014 á 7:53 | Dans la catégorie : Sport

    Par

  • 24h 2cv 2014 - Banner - texte -Pour leur trentième édition, les 24H02CV ont été marquées par des conditions météorologiques plutôt stables… à l’exception d’un épais brouillard qui s’est invité longuement à la fête. Alors que la soixantaine de bolides présents au départ avaient attaqué la légendaire nuit des 24 Heures, la visibilité chutait de manière spectaculaire, obligeant la Direction de Course à brandir le drapeau rouge sur le coup de 1h30 du matin ! Les moteurs allaient rester silencieux de longues heures durant, puisque ce n’est qu’à 9h45 que la meute pouvait repartir de plus belle, derrière la Voiture de Sécurité. Pour la première fois de son histoire, le double tour d’horloge réservé aux Citroën 2CV a été amputé d’un tiers de sa distance. Du jamais vu !
    Sportivement, il n’y en a eu que pour la #44 Toiture Honin, ou presque. Déjà détenteur de la pole position, le bolide vert et noir d’Olivier Renaud, Charles Malcause, Antoine Orel et Pascal Gaban n’a jamais quitté le peloton de tête, prenant très tôt possession du sommet du classement, pour ne jamais en descendre. Après des essais perturbés, la #44 s’est offert un run tout simplement parfait, qui a permis à l’équipe de Michel Honin d’inscrire une troisième victoire à son palmarès personnel, au même titre que l’ex-Champion du Monde des rallyes en Groupe N Pascal Gaban. Pour Antoine Orel, il s’agit d’un deuxième succès dans la classique automnale.
    Dans le sillage des vainqueurs de cette édition anniversaire, la #29 Beaufort 1 s’est elle aussi rapidement propulsée aux avant-postes. Et avec un chef de file tel que Robert Van Gysegem, surnommé le ‘Poulidor des 24 Heures 2CV’, ses équipiers Serge Istas, Raphaël Beaufort et Julien Collette pouvaient déjà savourer à l’avance une médaille d’argent, la cinquième pour Van Gysegem ! On ne se refait pas…
    Le parcours sans anicroche des équipes Toiture Honin et Beaufort a empêché la formation BNLL de Philippe Simon de poursuivre sur sa lancée, après deux victoires consécutives. Certes, la #6 BNLL Team Miko de Mikulinski-Mikulinski-Myatt-Van Marsenille et la #42 BNLL 2 de Car-Lacoste-Lachaud-Coppieters-Simon ont chassé les leaders, mais avec huit heures de course en moins, et des soucis de ratés moteur sur la voiture du responsable du team, cette équipe qui fait désormais référence en 2CV a dû se contenter des deuxième et troisième accessits.
    Avec son traditionnel renfort Jean-François Hemroulle, le trio Santkin-Lugens-Pierre a complété le top 5 au volant de la #8 Phoenix Racing, handicapée en début d’épreuve par une boîte un peu courte au niveau des rapports. Dernier quart de course frustrant pour les anciens vainqueurs JMCE Racing 1 (Licops-Licops-Licops-Peiffer) qui ont rétrogradé au 6ème rang, devançant la troisième voiture de l’équipe BNLL, la #65 de De Latre du Bosqueau, van der Straten, Roustan et Deplanche.
    Parmi les victimes de marque dans la catégorie des Hybrides (mécaniques BMW), pointons la #46 JLC Driving de Princen-Beulen-Kieltyka-Close-Lempereur, la #34 Beaufort 2 du légendaire trio Fermine-Baugnée-Jamar, ainsi que la #39 d’Eric Jamar, autre expert de la ‘dodoche’, associé pour la circonstance à Charlier, Vynckier, Donniacuo et Wanty. Des bolides qui ont joué de malchance à un moment ou à un autre, de quoi les priver d’un résultat de choix.
    JRT 126 surgit en Proto
    Si les surprises ont été nombreuses au classement général, il en a été de même du côté des Prototypes à mécanique Citroën. Donnés favoris, les pilotes de la #10 CB Racing Team (Beckers-Mossay-Liard-Beckers-Minne) finissaient par être victimes de ratés moteur, ce qui permettait à la #126 JRT 126 de Julien et Philippe Lorquet, associés à François Jeukenne, de remporter une superbe victoire. Le podium final était complété par la #80 VGS Racing Team de Van Hees-Van Gool-Van Den Driessche.
    Nettement moins de suspense en Améliorées, où la #47 WDRT (Van Wijnmeersch-Mertens-Huygens) a tout dominé, pour s’imposer confortablement devant la #31 2PK Racing Team (Willaert-Stealen-Deopere) et les restes de la #88 Racing Team Gaumais, sérieusement chiffonnée, mais que ses dompteurs Cousin-Cousin-Hulstaert-Dropsy-Naniot ont tenu à amener au bout !
    Comme le veut une certaine coutume chez les Classiques, les 2CV les plus proches de la série, les Alsaciens du Team FG ont remporté une nouvelle victoire, la #68 de Ehrhardt-Raffaelli-Lercher s’imposant devant la #73 Oui-Oui Deuche (Jacquet-Jacquet-Rozycki-Lohr) et une #999 Bio Deuche (Potters-Leys-Schellekens), qui a perdu de sa superbe en fin de parcours.
    Enfin, signalons le succès des Britons Roads-Wills-Tovey-Fritchley (#92 Crisis Racing) dans le classement UK, tandis que la célèbre Burton #77 de Collin-Biar-El Ferrari-Etienne a eu le dernier mot chez les Expérimentales. (communiqué Santa-Fé / photos J Letihon)
    Classement final
    1 #44 Toiture Honin (Renaud-Malcause-Orel-Gaban), 1er Hybride, 237 tours en 24h03’44’’8  2. #29 Beaufort 1 (Van Gysegem-Istas-Beaufort-Collette), à 1t.  3. #6 BNLL Team Miko (Mikulinski-Mikulinski-Myatt-Van Marsenille), à 1t.  4. #42 BNLL 2 (Car-Lacoste-Lachaud-Coppieters-Simon), à 2t.  5. #8 Phoenix Racing (Santkin-Lugens-Piette-Hemroulle), à 4t.  6. #1 JMCE Racing 1 (Licops-Licops-Licops-Peiffer), à 5t.  7. #65 BNLL 1 (De Latre du Bosqueau-Roustan-Deplanche-van der Straten), à 6t.  8. #5 La Botte by TDS (Furlotti-Carrere-Pecoraro), à 6t.  9. #23 KIMY Racing (Vigneron-Gasperin-Boulange), à 9t.  10. #83 Oregon Team (Ragonesi-Beeckman-Denis-Neutelers), à 9t. … 14. #126 JRT 126 (Lorquet-Lorquet-Jeukenne), 1er Proto, à 12t. … 29. #92 Crisis Racing (Roads-Wills-Tovey-Fritchley), 1er UK, à 34t. … 33. #47 WDRT (Van Wijnmeersch-Mertens-Huygens), 1er Améliorée, à 42t. …   36. #68 Team FG (Ehrhardt-Raffaelli-Lercher), 1er Classique, à 48t. … 51. #77 Burton Racing (Collin-Biar-El Ferrari-Etienne), 1er Expérimentale, à 93t., etc.

    ,

    La rédaction vous propose...

  • 24H2CV – Faites vos jeux… tout va bien !
    Preview – Il s’agit à n’en pas douter du double tour d’horloge le plus sympa de l’année sur le...
  • 24H2CV Spa-Francorchamps : Furlotti-Carrere-Berben (#5 La Botte) au bout du suspens !
    Un double tour d’horloge de toutes les folies disputé dans des conditions absolument parfaites, avec l’été indien en guise...
  • 24H02CV – Une 31ème édition plus ouverte que jamais !
    A chaque début d’automne, c’est la même histoire : les feuilles tombent des arbres, les températures ont tendance à...
  • BGDC – 24H02CV Spa : Les BMW ont presque tout raflé !‏
    Avec quelque 68 voitures sur la grille de départ, l’avant-dernière joute du Belgian Gentlemen Driver’s Club 2014 a réponde...
  • Les commentaires sont fermés.